Par Matthieu, Fondateur.

Articles Prestashop 1.6

Prestashop 1.6 : nouveautés Back Office
Revue du front office Prestashop 1.6

Ceux qui suivent ce blog auront remarqué les deux mois de silence radio ! Beaucoup de travail, et bien entendu priorité aux clients !

Bref, comme pour la sortie de Prestashop 1.5, nous avons décidé de prendre le temps de faire une revue complète des nouveautés Prestashop 1.6, dont la sortie est annoncée pour le 17 Mars. Pour cela, nous avons utilisé la Release Candidate (1.6.0.4) ayant été postée le 6 Mars sur le site de Prestashop.

Ecran de login de Prestashop 1.6

Prestashop 1.6 : Généralités

Prestashop 1.6Tout d’abord, Prestashop l’avait clairement annoncé : le coeur de la solution n’a pas été revu. Il n’y a donc pas de nouvelle fonctionnalité structurelle, et peu de bugs à craindre ! Attention tout de même, chaque nouvelle version apporte son lot de surprises … donc n’utilisez la 1.6 dans le mois qui suit la sortie que si vous êtes prêts à essuyer quelques plâtres.

La raison d’être de Prestashop 1.6 est une ergonomie revue de fond en comble, ce qui nous amène un nouveau thème Front office, et un nouveau thème Back Office. Nous détaillerons les nouveautés Front Office lors d’un article ultérieur, les nouveautés Back Office sont présentées ci-dessous.

Enfin, cachées dans les recoins du code, nous avons tout de même trouvé quelques petites évolutions bien utiles ! Liste ci-dessous.

Prestashop 1.6 : nouvelle interface d’administration

Nouvelle interface de connexion

Tout d’abord, le nouveau Back Office est gratifié d’une nouvelle interface de connexion. Ce n’est pas anodin : la conservation de la session n’est plus automatique : si vous ne cochez pas la case et restez sans activité de manière prolongée, vous êtes déconnectés comme sur un site bancaire. Cela peut parait paranoïaque, mais doit rendre service dans le cas d’environnement sensible.

Une ergonomie revue

Menu d'administration Prestashop 1.6Ensuite, l’ergonomie a complètement été revue : le nouveau Back Office est beaucoup plus clair à utiliser, les espaces de travail sont plus grands, ce qui facilitera, j’en suis sûr, le travail des marchands.

Par exemple, le menu de navigation est maintenant vertical (on peut choisir en réalité), et même rétractable. L’en-tête est aussi plus petit. Globalement : place à l’espace de travail ! Seul petit bémol, le pied de page est parfois un peu gênant.

Nouveauté importante : l’espace laissé pour la configuration des modules est enfin débarrassé de la barre de menu dont personne ne se servait ! Les producteurs de module vont pouvoir améliorer sérieusement l’ergonomie de leurs modules.

A noter pour finir le sujet du thème Back Office que Prestashop est livré avec plusieurs thèmes proches, mais aux couleurs différentes, parfait pour éviter les erreurs lorsqu’on gère plusieurs boutiques.

Ajout de tableau de bord

Le Dashboard, ou tableau de bord en Français, est l’innovation majeure du Back Office de cette nouvelle version de Prestashop. La page d’accueil offre maintenant une vue synthétique sur l’activité de la boutique et aide même à développer l’activité ! A l’installation, cette page d’accueil est composée de 3 zones :

  • Aperçu de l’activité :
    • Sur le site en temps réel : visiteurs en ligne, paniers en cours,
    • A destination de l’équipe du marchant : commandes, échanges, nouveaux messages…
    • Intérêt des clients : suivi du nombre de clients et abonnées à la newsletter sur période glissante,
    • Remontée des stats principales de Google Analytics.
  • Tableau de bord : suivi des ventes, commandes, panier moyen, visites, taux de transformation et même profits nets !
  • Prévisionnel : établissement d’objectifs et suivi de l’avancement par rapport à ces objectifs : trafic, transformation, panier moyen et ventes.
  • Produits et ventes : suivi des commandes, meilleures ventes, produits les plus vus et meilleures recherches.

Prévisions avec Prestashop 1.6

Et la bonne nouvelle est que le contenu de ces zones est produit par un nouveau type de module : les modules tableau de bord ! Il sera donc possible d’ajouter à votre boutique d’autres outils d’analyse, et même de réaliser des modules spécifiques par type d’activité. Il y a fort à parier que les éditeurs de modules proposent rapidement des innovations.

Ajout de minis tableaux de bord

Des minis tableaux de bord sont aussi affichés dans certaines pages : Produits, catégories, commandes, clients, paniers, SAV, et modules avec une vision globale du domaine bien utile. En revanche, ces contenus ne sont pas produits par un module, mais par le coeur de Prestashop. Une amélioration pour la suite ?

Autres évolutions

– Il est maintenant (pour le moment ?) possible de masquer les astuces et publicités. Lorsque l’on passe ses journées / nuits sur le Back Office Prestashop, c’est un véritable soulagement !

– Les champs de saisie intègrent maintenant une indication (unité ou décompte de limite de caractères), quand c’est applicable. Génial, à déployer d’urgence sur tous les champs :-)

Aide sur les champs de saisie

– Des boutons “Enregistrer” apparaissent à chaque fin de zone, mais attention : ces boutons concernent l’ensemble de page et non uniquement la zone concernée. Dommage, un enregistrement “local” aurait permis de régler le problème de la soumission d’un nombre trop important de champs pour les traductions, mais difficile à réaliser je suppose.

– Affichage du pays dans la liste des commandes : peut paraître anodin, mais va dans le sens d’une meilleure vision globale par le marchand.

Prestashop 1.6 : quelques nouvelles fonctionnalités

Revue de la navigation à facettes et des URLs des déclinaisons

Le module de navigation a facette a fait l’objet de sérieuses modifications. De plus, lorsqu’une règle de filtrage est rendu accessible pour les moteurs de recherche, il est maintenant possible de spécifier les paramètres d’URL et le contenu de la balise title.

Nous reviendrons en détail sur la navigation à facettes dans un article ultérieurement.

Forcer la mise à jour des URL simplifiées

Alors là, je suis plus que sceptique, même si cette fonctionnalité peut être utile lors de l’établissement du catalogue, elle représente une source d’erreur énorme. Si le marchand oublie de désactiver cette fonctionnalité une fois le site lancé, les URLs produit vont changer à chaque modification du nom du produit … et Google ne va pas du tout aimer (une vérification à ajouter d’urgence dans notre module de vérification de configuration pour la production !!).

Choix du code de redirection pour les URLs canoniques

Nouveauté dans la configuration des URLs, il est maintenant possible de choisir le code utilisé par Prestashop pour indiquer une redirection vers une URL canonique. Attention, cette fonctionnalité est de la même teneur que la précédente : ne jouez pas avec les URLs, sauf cas bien précis et cadrés !

Optimisation des performances : possibilité de désactiver les groupes de clients

J’ai peur que les marchands qui ont des problèmes de performance soient justement ceux qui utilisent les groupes pour gérer un nombre de clients importants, mais l’intention est bonne.

Gestion des stocks avancée pour les nouveaux produits

A nouveau une idée qui vient probablement de marchands, et qui rendra la bascule depuis la gestion des stocks simple vers la gestion des stocks avancée plus fluide.

Désactivation partielle des modules

Il est maintenant possible de désactiver des modules suivant le terminal connecté. Très pratique si vous souhaitez par exemple masquer un module Front Office pour le mobile, ou même utiliser un module différent pour le web et le mobile.

 

 

 

 

 

Cette nouvelle version est un très beau travail de la part de Prestashop : l’interface d’administration est maintenant digne de la solution, et les quelques évolutions réellement utiles. A bientôt pour le débrief sur le thème Front Office.

2 thoughts

Laissez un commentaire


*