Les 10 modules Prestashop indispensables à votre boutique

Chez 202 ecommerce, nous sommes avant tout une agence de création de site ecommerce basé sur Prestashop. A ce titre, nous mettons en place de nombreux modules chez nos clients, ce qui nous permet d’avoir un retour d’expérience sur bon nombre d’entre eux.

J’ai donc demandé à l’équipe de faire la liste des 10 modules indispensables, le critère principal étant d’être utile au plus grand nombre des ecommerçants. Chacun a bien entendu tenté d’imposer ses chouchous, la bataille a été rude et la délibération nous a pris plusieurs nuits 🙂

Nominés modules Front Office

Advanced Top Menu – Presta-Module – 49,90 €HT

 

Son slogan pourrait être : « souvent imité, jamais égalé » !

Le module le plus flexible pour gérer votre menu : nous n’avons jamais été bloqué pour réaliser un menu. Vous pouvez inclure tous les éléments Prestashop : catégorie, page CMS, mais aussi choisir un ou plusieurs produits, la liste de vos fabricants, etc… ainsi que des liens libres. De plus, le module intègre un système permettant de saisir manuellement les styles pour chaque élément du menu, ce qui est un réel avantage. Un seul bémol : les perfs 🙁 Compatible 1.4 & 1.5.

Ads & Slideshow – Presta-Module – 39,90 €HT

 

On ne présente plus Ads & Slideshow : le couteau suisse qui permet de faire les carrousels (aussi appelé slider en bon français) sur votre page d’accueil, ainsi que de créer des bannières affichables notamment dans les colonnes de votre site, pour mettre en avant un produit, une promo ou un événement. Compatible 1.4 & 1.5.

 

Footer Custom – PrestaCrea – 29,90 €HT

 

Footer Custom PrestaCreaBien que réalisé par un éditeur non certifié, ce module est simple et efficace : il apporte plus de flexibilité pour composer votre pied de page qu’en utilisant les modules natifs Prestashop.

La disposition est imposée ; une ligne à 4 colonnes, puis une ligne à une colonne :

  • La première ligne vous permet d’inclure des liens, le logo et les coordonnées de votre entreprise, un bloc d’inscription à la newsletter et les liens vers vos réseaux sociaux.
  • La seconde ligne ne contient qu’un champ texte riche, vous pouvez donc y placer ce que vous souhaitez.

Nous avons utilisé Footer Custom sous Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Module Popup Splash Screen – 202 ecommerce – 49,90 €HT

 

Créez simplement une ou plusieurs popin, affichées dès l’entrée de votre site ou après plusieurs pages vues, sur une page spécifique ou sur toutes les pages de votre site : Splash Screen est l’outil de popup le plus flexible du marché.

Note : mise à jour importante est à venir dans les prochains jours, la montée de version sera gratuite.

Compatible Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Newsletter et emails de relance

Newsletter & Statistiques – Prestashop – 99,90 €HT

 

Prestashop permet, en natif, de collecter, puis extraire, les adresses emails des clients et prospects. En revanche, il est nécessaire de recourir à logiciel ou un module pour créer la newsletter.

Ce module, réalisé par Prestashop, intègre un outil de mise en forme visuelle, ainsi qu’un outil de statistique détaillé sur l’usage des newsletters envoyées.

A noter que ce module, comme les autres modules de Newsletter, repose sur le système de routage de mail de Prestashop. Si votre base client est importante, si vous souhaitez assurer la délivrabilité de votre newsletter ou si votre hébergeur vous limite à un certain nombre d’emails par jour, il sera nécessaire d’avoir recourt à un système de routage de mail externe, type MailJet ou MailChimp

 

Relance de paniers abandonnés – Prestashop – 89,90 €HT

 

Ou comment grappiller quelques pour cent de taux de conversion !

Les premières versions de ce module pourtant réalisé par Prestashop lui ont taillé une mauvaise réputation, pourtant Prestashop a bien amélioré les choses, si bien que nous recommandons maintenant ce module au lieu de son concurrent sur Addons. Il est possible de définir une ou deux relances, avec un code de réduction ou non, et de suivre les ouvertures et clics. Compatible 1.4 & 1.5.

 

Logistique

Expeditor Inet – Prestashop – 250,00 €HT

 

Gagnez du temps dans le traitement de vos expéditions avec Colissimo.

Ce module vous permet d’exporter vos commandes vers un fichier CSV, que vous importez ensuite dans Expeditor (le logiciel fourni par la poste pour imprimer chez vous vos étiquettes) pour générer vos étiquettes sans ressaisi des adresses. Une fois les étiquettes générées, vous exportez un nouveau fichier CSV que vous importez dans Prestashop pour reporter les numéros de suivi dans vos commandes. Malgré les quelques interventions manuelles, l’ensemble fonctionne très bien. Compatible Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Mail automatique au fournisseur Dropshipping – 202 ecommerce – 99,00  €HT

 

Automatisez votre dropshipping, que vous demandiez à vos fournisseurs d’expédier les colis directement à vos clients ou que ceux-ci repassent chez vous.

Notre module vous permet d’envoyer un mail de commande à vos fournisseurs pour chaque commande client. Si une commande client est composée de produits en provenance de plusieurs fournisseurs, le module envoie un mail à chaque fournisseur ne contenant que les produits le concernant. La version « CSV » de ce module vous permet de regrouper les commandes du jour dans un fichier CSV.

Compatible Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Publicité et places de marchés

Google Merchant Center – Business Tech – 79,90 €HT

 

Le meilleur gestionnaire de campagne Merchant Center.

Le module de Business tech est définitivement le module le plus flexible et complet pour gérer vo campagnes sur Google Merchant Center. S’agissant de campagne AdWords, vous allez rapidement chercher à optimiser vos dépenses en fonction des retours, ne soyez pas bloqué par votre outil ! Compatible Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Advanced Tracking Wizard – Gestionnaire de tags de suivi – Presta-Module – 59,90 €HT

 

Non, Presta-Module ne nous a pas acheté !

Ne perdez pas de temps à placer vos codes de tracking de campagne dans les TPL de votre thème. Chaque modification sur laquelle vous pensez passer 10 minutes et qui, en réalité, vous pollue pendant 2 jours… Gagnez du temps avec ce module qui vous permet de multiplier les codes de suivi sans effort. Compatible Prestashop 1.4 et 1.5.

 

Nous aurions pu citer de nombreux modules, notamment sur des domaines fonctionnels spécialisés, mais nous souhaitions limiter la liste volontairement, et  ne retenir que les modules les plus couramment utilisés. ecommerçants, à votre compte Addons !

Boutique en SAAS ou site internet en pleine propriété : que choisir ?

Nous faisons régulièrement des migrations depuis des solutions en SAAS vers Prestashop, et récemment un client m’a fait part d’un argument étonnant, aussi j’ai décidé de rédiger cet article !

Généralement, les solutions SAAS sont utilisées pour des boutiques en développement, qui basculent, à un certain stade de maturité, vers un système en pleine propriété. Est-ce réellement le bon choix ?

Qu’est-ce que le SAAS ?

Software As A Service, cela signifie que le logiciel est loué, et qu’il est fourni hébergé via un accès à distance (définition Wikipedia). GMail est par exemple un SAAS gratuit.

Pour une boutique, l’intérêt réside dans le fait que la boutique a vocation à traiter des flux financier, l’éditeur du logiciel peut ainsi se baser sur le chiffre d’affaire de la boutique pour fixer son loyer. Certaines boutiques en SAAS vont ainsi jusqu’à se rémunérer à 100% sur le chiffre d’affaire ! Pas de vente, pas de frais. C’est évidemment l’idéal pour une création d’activité.

Les principaux logiciels en SAAS sont (de mémoire et par ordre alphabétique) : 42 Stores, Oxatis, PowerBoutique, StoreFactory, Wizishop. Pour une liste plus complète, je vous invite à lire l’article du JDN sur les boutiques en SAAS.

A noter aussi l’offre Prestasbox de Prestashop qui propose Prestashop en SAAS.

Avantages et inconvénients

Avanatges

Vous l’aurez compris, l’avantage que l’on retient immédiatement est le prix. Même à quelques euros par mois, l’investissement initial est bien moins lourd que la mise en place et adaptation d’une boutique fournie sous forme de logiciel, même si ce logiciel est gratuit comme dans le cas de Prestashop.

L’argument que l’on retient moins souvent, qui pourtant est loin d’être anodin, est la très haute disponibilité du services (si votre opérateur est sérieux bien entendu !). Plus votre site génère de trafic et plus assurer une haute disponibilité va vous coûter cher … en services informatiques, mais aussi en perte de chiffre d’affaire en cas d’indisponibilité !

Enfin, établir une roadmap de développement de votre site prend du temps et de l’énergie. Si vous n’êtes pas né Geek, ça peut aussi ne pas vous intéresser ! Bref, le logiciel en SAAS évolue en permanence en intégrant les fonctionnalités qui deviennent indispensables, sans avoir à s’en occuper.

Inconvénient

Le principal inconvénient est souvent le manque de liberté : il n’est possible de modifier que ce que l’éditeur a prévu que vous pourrez modifier. Cela vous posera problème à un moment ou un autre, mais pas forcément « business critical ».

Cela dit, l’empilement de petits manques peut vite devenir un sérieux handicap : vous risquez de ne pas pouvoir appliquer les recos SEO de votre agence, rencontrer des difficultés avec certains codes de tracking, ne pas pouvoir ajouter telle ou telle solution de paiement ou de livraison, ne pas pouvoir connecter votre logisticien, une place de marché ou un ERP.

De plus, les quelques euros par mois, mois après mois, finiront par faire beaucoup d’euro. Certains peuvent alors croire que la pelouse d’à coté est plus verte…

Comment choisir ?

Vous l’aurez compris avec la dernière phrase, je ne pense pas qu’une solution en pleine propriété (Prestashop ou autre) ait un TCO (coût de revient total, ça confiotte) plus bas qu’une solution en SAAS, donc l’argument du prix n’est valable que pour un lancement d’activité risqué.

Le choix se fera sur votre capacité, et envie, de gérer une agence, ainsi et surtout, que sur vos besoins fonctionnels. Difficile à évaluer au lancement, ces besoins se précisent plus votre activité se développe. Et cette réalité se confirme avec les clients que nous rencontrons, le déclic du passage d’une solution SAAS vers un site Prestashop est généralement un blocage fonctionnel, bien plus qu’une question de sous…

A noter enfin l’argument loin d’être farfelu de mon client (suspens) : un site en pleine propriété est un actif de votre société, ce qui n’est pas le cas d’une boutique en SAAS…

Version Unique : site de vente en ligne de produits de créateurs à personnaliser

Version Unique, le magasin de créateurs, propose une gamme de produits de créateurs à personnaliser. Dans différents domaines ; accessoires de mode, maison, enfant et culinaire, faites vous plaisir ou offrez des cadeaux originaux, que vous aurez personnalisés.

Nous avons notamment apprécié :

– La broche fleur en tissu par Lalé : en choisissant la forme et les couleurs de la broche, les femmes peuvent réaliser une broche parfaitement assortie avec leur tenue favori !

– Le Doudou bonbon musical par Annabel Kern : choisissez le tissu du dessus et du dessous, mais aussi la musique jouée par le doudou ! Vous pouvez ainsi adapter le doudou au caractère de votre enfant (ou l’inverse !).

Un site particulièrement soigné pour une expérience d’achat optimale

S’agissant de produits haut de gamme, l’expérience d’achat se devait d’être irréprochable et élégante. L’équipe de Version Unique avait confié au préalable l’élaboration de sa charte graphique à l’agence de design Calac. Tous les visuels ainsi que la navigation étaient travaillés avec beaucoup de précision avant de nous contacter.

Notre premier chantier a été d’étudier le design et la navigation souhaité, et de proposer des adaptation se rapprochant du fonctionnement de Prestashop. En effet, certaines fonctionnalités nécessitaient des modifications importantes, donc coûteuses. Tout en conservant l’esprit souhaité, nous avons proposé des solutions alternatives simplifiant les travaux techniques, et donc le budget.

Le site dispose aujourd’hui de plusieurs fonctionnalités originales, fidèles à l’esprit de l’offre Version Unique :

  • Des univers visuels correspondants à chaque catégorie de niveau 1
    Chacun des univers de produit dispose ainsi de sa couleur principale, revetûe par les éléments structurels du site.
  • Une page produit composée de 2 écrans pour les produits personnalisables
    Un premier écran classique présentant les informations générales du produit contient un bouton « Cliquez & créez » qui dirige l’internaute vers le second écran : la personnalisation du produit.
  • Un tunnel de commande OPC (One Page Check Out) adapté
    Chacune des section de l’OPC sont ouvertes et fermées les unes après les autres afin de ne pas perde l’internaute dans une trop grande diversité d’information. De plus, des aides contextuelles ont été ajoutées pour chacune des sections.

L’ensemble est élégant et efficace, les retours sont excellents.

Le mot de l’équipe Version Unique

Nous avions l’envie de proposer aux internautes une démarche de co-création, à travers la personnalisation d’un objet initialement conçu par un créateur. L’innovation proposée par le site réside dans le fait que la personnalisation relève de la customisation du produit (couleur/modèle/forme/…) et non uniquement du rajout de mention complémentaire.

Nous avions travaillé en amont le positionnement, l’offre et la charte graphique, mais ne maîtrisions pas bien les fonctionnalités de la solution Prestashop.

Nous avons rencontré chez 202-Ecommerce une équipe disponible, à l’écoute, réactive, qui a su comprendre nos attentes et proposer des solutions techniques respectant l’esprit du site tout en restant dans un cadre financier très raisonnable.  Nous avions choisi 202 ecommerce, entre autres, pour la qualité de leur travail d’intégration et effectivement, le résultat est plus que satisfaisant !

 

Bravo aux équipes Version Unique, Calac et 202 ecommerce pour ce travail magnifique !

Panda a-t-il tué le référencement naturel ?

En 2011, Google a clairement fait comprendre qu’il souhaitait mettre fin aux manipulations des résultats de recherche : création de l’équipe « anti spam » et sortie de Panda. En 2012 Penguin a achevé les rêveurs, et les pénalités négatives ont marqué les esprits. En 2013, les effets sont clairement là, alors le SEO est-il mort ?

Notre réponse est un « non » franc et massif, mais des adaptations stratégiques sont nécessaires.

Etre bien référencé repose sur 4 leviers

Nous avons l’habitude de regrouper les critères impactant votre référencement dans 4 familles :

  • 1 – Qualité technique de votre site
    La manière dont le HTML de vos pages est construit influe directement sur votre position, ainsi que la qualité technique globale de votre site. Par ordre d’importance : respect des balises HTML titre, respect des normes HTML, temps de chargement des pages, liens cassés / éléments introuvables…
  • 2 – Qualité des contenus
    Les textes et la manière d’organiser les contenus à travers votre boutique sont très importants. Pensez à : logique d’organisation de votre catalogue, baseline, titre & description des catégories & produits, maillage par marque…
  • 3 – Notoriété en ligne
    La popularité de votre site à travers la toile impacte sa position, par thématique bien entendu. Ainsi, à pertinence égale, un site populaire sur un domaine sémantique précis passera devant un autre site moins populaire.
  • 4 – divers
    Certains autre paramètres sont aussi utilisés par Google : ancienneté du site, localisation du serveur, typologie de site par rapport à la typologie du mot recherché (boutique pour un produit, encyclopédie pour une personnalité), etc…

Bien entendu, c’est sur la notoriété que se sont concentrées toutes les « techniques » : plus efficaces et immédiates, elles sont faciles à commercialiser, à appliquer sans modifier le site, etc…

L’optimisation de votre boutique pour améliorer les 2 premiers leviers reste complètement valable … et efficace !

Un travail de fourmi, long et ch***, mais dont l’effet cumulé est important. Google réduit d’ailleurs les optimisations SEO à ces deux leviers, considérant que tout travail sur la notoriété est artificiel.

Ca devrait donc être le point de départ de toute campagne d’optimisation de référencement naturel.

D’une certaine manière, vous pouvez considérer que c’est un travail complémentaire de l’adaptation de vos prix ou votre catalogue : utilisez-vous les bons termes pour définir vos produits ? L’organisation de votre catalogue est-elle efficace ? Les pages de votre site qui apparaissent dans les résultats de recherche pour chaque mot clé sont-elles les bonnes ?

Et l’aspect notoriété ?

J’utilise volontairement le terme « notoriété » pour éviter le réducteur « rétro lien » – comme le font d’ailleurs nos amis de Google.

En effet, je pense que Google a fait évoluer sa manière de déterminer la notoriété. Jusqu’à récemment, Google comptait ainsi « simplement » les retro liens obtenus à travers le web, plus il y avait de liens, plus le site était populaire (avec les variations PR, no follow, etc…).

Au delà d’avoir eu la peau des fermes de liens, Google ne se fait plus avoir par 4 000 liens obtenus artificiellement, quelle qu’en soit la qualité. Google a donc modifié ses algorithme, deux solutions (la réalité étant probablement un mix des 2) : utilisation de modèles pour détecter des schémas anormaux, et utilisation d’autres paramètres pour déterminer la notoriété, probablement : stats Google Analytics, stats Chrome, G+ / réseaux sociaux, etc…

Quelles conséquences pour ma boutique ?

La principale question est donc la ré allocation du budget SEO.

Et le grand gagnant dans tout ça est  ??? G____e !!

Le problème de la publicité est bien entendu son effet éphémère, là où justement, la promesse du SEO est plus pérenne (publicité Vs image de marque en marketing traditionnel).

Augmentation du coût d’acquisition client

Globalement, les budgets se reportent depuis les campagnes de backlink vers de la publicité plus classique, du plus efficace AdWords, aux traditionnels bannières ou retargeting. Il en résulte une augmentation du coût d’acquisition client (ou tout au moins la définition d’un coût de revient par clic). Par conséquent, les ecommerçants vont soigner le taux de conversion pour compenser le coût d’acquisition en hausse.

Je fais quoi de mon budget backlinks ? Comment travailler de manière pérenne ?

Comme déjà dis plus haut, il est tout d’abord important de continuer à optimiser votre site pour le SEO (leviers 1 & 2).

Concernant le levier 3, il faudrait se diriger vers de la communication plus globale, type Relation Publiques, mais là attention au budget 🙁

Comment bien choisir un module Prestashop ?

Note : en tant d’éditeur de module, nous sommes partie prenante sur ce sujet. Nous avons cependant fait notre possible pour rédiger un article neutre !

Ajouter un module à Prestashop est un excellent moyen d’ajouter une fonctionnalité à votre boutique, mais la tâche peut se révéler plus complexe que prévue : certains modules peuvent ne pas fonctionner sur votre boutique, leur aspect ne pas être conforme avec votre thème, etc… Aujourd’hui, nous vous donnons nos conseils pour bien choisir un module !

Quel objectif pour ce module ?

Tout d’abord, il est important de se fixer un objectif lorsque vous ajoutez un module. En effet, les modules ne sont bien souvent qu’un outil qu’il faudra utiliser. Cette utilisation peut nécessiter des actions de votre part, voire des interactions avec des systèmes informatiques externes. Nous vous recommandons donc de commencer par revoir la chaîne d’utilisation complète pour vous assurer que vous serez bien en mesure de vous en servir.

Dans le cas d’un module dont l’objectif est d’augmenter vos ventes, ou plus généralement d’obtenir une action de vos utilisateurs, posez-vous aussi la question de savoir comment vous allez mesurer l’effet souhaité.

Acheter sur Prestashop Addons

Nous vous recommandons d’acheter vos modules sur Prestashop Addons, ce qui vous garanti un certain niveau de qualité ainsi qu’un recours et remboursement possible si le module ne vous convenait pas.

Si vous ne le saviez pas, sachez que Prestashop revoit le code de tous les modules publiés sur Addons, s’assure que la fonctionnalité offerte est réelle (fonctionnalités non existante en natif de Prestashop) et s’assure que le développeur est disponible pour répondre à vos demandes.

Les modules disponibles sur Addons fonctionnent sur un Prestashop standard !

Choisir le bon module

Dans bon nombre de cas, vous trouverez probablement plusieurs modules répondant plus ou moins à votre demande. N’ayant pas possibilité de tester le module sur votre boutique, il est nécessaire de choisir avant utilisation.

  1. Testez le module sur la démo. Bon nombre de modules disposent maintenant d’une démo, avec accès Front Office et Back office. Essayez d’utilisez le module comme vous le feriez sur votre boutique pour en voir les limites.
  2. Voyez si une documentation est disponible, un module livré avec documentation est certainement plus sérieux.
  3. La version du module peut vous aider à déterminer si un module a déjà un certain historique, en effet un module mis à jour plusieurs fois sera certainement plus stable qu’un module tout juste publié,
  4. Ne foncez pas sur le module le moins cher :
    • Vous allez utiliser ce module pendant plusieurs années, ne vaut-il pas mieux dépenser un peu plus pour avoir un meilleur produit ?
    • A 30 € pour les modules les moins chers, l’éditeur gagne peu d’argent sur une vente. Partant de l’hypothèse que le module n’est pas buggé dans le cas général, l’éditeur risque de perdre vite patience si le module ne fonctionne pas chez vous.
  5. Retenez avant tout des éditeurs de module connus et / ou spécialisés. Les éditeurs les plus sérieux sont : prestashop (Voir les modules sur Addons), Presta-Modules (plus de page sur Addons), Business Tech (Voir les modules sur Addons), Olea Corner (Voir les modules sur Addons) … et nous ! (Voir nos modules sur Addons)

A noter que certains éditeurs sont certifiés. Comme pour les agences certifiées, la certification est un accord commercial dans lequel Prestashop s’assure de la qualité des travaux réalisés ainsi que de la formation des intervenants. Les modules certifiés sont donc habituellement de meilleure qualité, et l’éditeur disponible pour répondre aux questions du support.

 

 

Que veut dire « Ne peut être installé sur Prestabox » ?

Prestabox est l’offre « clé en main » de Prestashop : hébergement et Prestashop dans une offre packagée.

Le problème est que l’hébergement a été extrêmement optimisé / restreint. Les restrictions sont plus forte qu’une offre de type mutualisée, pourtant déjà limitée. Il est ainsi impossible à un module de créer une table, et d’exécuter certaines fonction PHP… Il semblerait que Prestashop travaille à améliorer les choses.

« Ne peut être installé sur Prestabox » est-il un indicateur de mauvaise qualité d’un module : non !

Que faire en cas de problème ?

Dysfonctionnement du module

Tournez-vous d’abord vers l’éditeur du module, mais gardez en tête que le problème peut être du à votre contexte : autre module, configuration, override, données, etc… Certains éditeurs peuvent facturer les réparation si il est clairement établit que le problème n’est pas lié au module.

Problème d’intégration visuelle

Pour les modules accessibles en Front Office, il est possible que certains éléments ne s’adaptent pas à votre thème. Il sera alors nécessaire de faire appel à votre agence pour finaliser l’intégration en ajoutant des classes CSS (ou modifiant le thème du nouveau module).

 

Bonne chasse aux modules, et n’hésitez pas à faire part de vos trouvailles !

Nos 2 premiers modules spécialement conçus pour Prestashop 1.5

Prestashop 1.5 apporte de nombreuses nouvelles fonctionnalités, ainsi que de nouvelles opportunités. Le nombre de boutiques l’utilisant étant évidemment en forte augmentation, nous avons profité des retours de nos premiers clients pour réaliser 2 modules spécialement conçus pour Prestashop 1.5 !

Mise en avant de promotion pour achat simultané de 2 produits

C’est un grand classique du (e)commerce : en achetant en même temps 2 produits complémentaires, le client bénéficie d’une réduction sur un des deux produits. Exemple, si vous achetez une planche (à voile) en même temps que la voile, vous bénéficiez d’une réduction sur l’ensemble.

Prestashop 1.5 apporte notamment une fonctionnalité appelée « règles paniers » qui permet aux ecommerçant de réaliser ce type d’offre avec Prestashop. Dans l’impression d’écran ci-dessous, je définis une règle applicable pour l’exemple ci-dessus : 20% de réduction sur une voile pour l’achat simultané d’un flotteur.

Le seul défaut de Prestashop est que l’offre n’est pas automatiquement indiquée dans la fiche produit. A vous de modifier la description si vous souhaitez allécher vos clients … impossible si votre boutique est remplie de ce type d’offre.

Notre module ajoute simplement un onglet présentant tous les produits pour lesquels une réduction est applicable si le client l’achète en même temps que le produit en cours.

L’effet sera bien entendu total si vous intégrez cela dans votre charte graphique et que vous rapprochez cette zone du bouton « ajouter au panier ».

Vous trouverez notre module Promotion liée au produit sur Addons pour 49,90 €HT.

Optimisation des URLs pour le multiboutique

Notre second module est uniquement utile si vous utilisez le multibtouque, et notamment dans le cas de l’utilisation du multiboutique en multi univers. Le multi univers consiste à utiliser une multi boutique pour matérialiser des rayons très indépendants les uns des autres, chaque univers pouvant ainsi mener une vie relativement indépendante, tout en partageant les clients, les produits, etc… Cette technique est notamment utilisée sur le site Américain de Gap, pour regrouper les différentes du marque du groupe dans une même boutique.

Bref :

  • Redirection vers le produit dans la bonne boutique

Si un produit n’est disponible que dans une boutique, et que vos clients y accèdent avec la mauvaise URL, Prestashop leurs retourne une erreur. Notre module renverra votre trafic vers la fiche produit dans la boutique contenant effectivement le produit.

Cette redirection est particulièrement importante lorsque vous basculez de www.monsite.com à univers1.monsite.com afin de conserver le référencement naturel.

  • Ajout du tag rel canonical

Votre boutique en multi univers va partager ses pages CMS, mais aussi certaines catégories et produits. Evitez le duplicate content en indiquant à Google l’URL à utiliser (qui est celle de la boutique par défaut).

Vous trouverez notre module Redirection et balise canonique pour le multi boutique sur Addons pour 99,00 €HT.

 

Nous reviendrons très bientôt sur Prestashop 1.5

Techniques d’améliorations du référencement en externe

Suite à notre article relatif aux conseils pour l’amélioration du référencement naturel en interne, nous poursuivons en vous donnant quelques techniques à mettre en œuvre en externe cette fois-ci.

L’objectif simplifié consiste à obtenir des liens depuis différents sites vers le votre, appelé netlinking.

Nous tenons à préciser que certaines des techniques qui vont vous être présentées ont fait leur preuve pendant des années, mais sont aujourd’hui inefficaces, voire pire, contre productive. Attention à lire cet article en entier et à conserver en tête la ligne rouge fixée par Google : « ce que vous faites apporte-il une valeur ajoutée pour les internautes ? » Si la réponse est non, attention aux pénalités !

Les annuaires

Pendant une bonne dizaine d’années, les webmasters qui souhaitaient améliorer leur référencement en externe ne juraient que par les annuaires. D’ailleurs, ils se contentaient de copier leur texte de description sur des dizaines d’annuaires par mois. Google a cassé le rêve de nombreux webmasters en blacklistant une grande partie des annuaires de faible qualité.

Cependant, si vous utilisez de très bons annuaires, ils peuvent vous permettre d’avoir un bon netlinking. Visez surtout les gros annuaires restrictifs, mais aussi les annuaires portant sur la même thématique que votre site. N’allez pas vous amuser à poster un site concernant les ordinateurs sur un annuaire dédié à l’immobilier, ça n’aurait aucun sens.

Les échanges de liens

Une solution très employée depuis les débuts du web, et qui l’est toujours, consiste à faire des échanges de liens avec des webmaster (plus ou moins) amis. Par exemple, un site A fait un lien vers un site B, et en échange, le site B fait la même chose vers le site A. Ce type de lien a beaucoup moins d’impact qu’un « vrai » lien puisque Google voit clairement qu’il s’agit d’un échange de bons procédés, surtout si le lien se trouve sur une page intitulée « partenaires » ou « échange de liens ».

Les sites de digg like

Ces sites sont apparus suite à la création du réseau social digg.com d’où leur nom « Digg like ». L’idée est de partager un lien accompagné d’une très courte description. Dans la plupart des cas, ces sites ne sont consultés que par les webmasters qui cherchent à faire leur référencement et qui y placent des liens par dizaines.

Si vous voulez obtenir des liens de plus ou moins bonne qualité, orientez-vous vers les Digg like fermés au public où seuls des membres « VIP » peuvent poster. C’est un gage d’une certaine garantie, contrairement aux sites ouverts qui peuvent se retrouver spammés du jour au lendemain par des 100ènes de liens.

Les communiqués de presse

Ce sont des plateformes qui se sont largement développées en France avec des centaines de sites en ligne. Beaucoup de ces sites se ressemblent et permettent aux webmasters de rédiger un article en mettant en place des liens vers le site à référencer.

Comme pour les Digg Like, il faudra privilégier les sites fermés au public pour avoir une certaine garantie de qualité. Par ailleurs, dans la mesure du possible, orientez-vous vers un site à thématique similaire au site à référencer.

Matt Cuts, le monsieur Anti Spam du moteur de recherche Google, a récemment fait une sortie sur le sujet, avec des propos du type « je doute que de diffuser votre site sur des sites de communiqués de presse ait un réel intérêt ». La sentence est tombée pour les sites de communiqués de presse !

Les liens depouis Wikipédia

Bien qu’il s’’agisse de liens avec l’attribut nofollow (censé indiquer aux moteurs de recherche de ne pas prendre en compte le « jus » de référencement), le linking depuis Wikipédia peut être très intéressant pour avoir du trafic et « donner un gage de qualité » à votre site. Ainsi, vous pouvez attendre que quelqu’un fasse un lien vers votre site ou vous pouvez accélérer le processus en modifiant vous-même une fiche sur la plus grande encyclopédie au monde.

Faîtes bien attention à ce que votre lien soit pertinent, sinon vous risquez de le voir disparaître quelques minutes après sa mise en place. Mettez vous à la place d’un lecteur et demandez-vous si le lien est réellement intéressant.

Les articles invités sur les blogs

Il s’agit de l’une des méthodes de linking les plus efficaces, mais probablement l’une des plus longues et plus complexes. L’idée est de faire un article à mettre en place sur un blog qui ne vous appartient pas. De cette façon, vous profitez du lectorat du blog qui pourra se rendre sur votre site en cliquant sur les liens en place dans l’article. Mis à part ce trafic ciblé, vous pourrez améliorer votre référencement.

 

Bien évidemment, il existe d’autres techniques plus subtiles pour améliorer son référencement en externe, mais aussi des techniques plus classiques comme des participations à des forums (à nouveau attention à la pertinence). Généralement, plus il sera complexe d’obtenir le lien et plus la qualité sera meilleure !

KeKoli : solution de suivi de colis avec module Prestashop gratuit

Nous avons réalisé le module de la société KeKoli il y a plusieurs mois, avec la sortie la semaine dernière de la seconde version du module intégrant la compatibilité Prestashop 1.5 ainsi que des améliorations fonctionnelles, je souhaitais vous parler de ce service qui peut vous permettre de gagner du temps et de l’argent !

KeKoli est un service de suivi avancé de colis multi transporteurs

Le principe du service KeKoli est d’utiliser les codes de tracking de vos expéditions pour suivre, sur de nombreux transporteurs, le statut de tous vos colis.

Le service vous permet ensuite de vous remonter des alertes en cas de risque de retard de livraison, d’avoir une vue globale sur toutes vos expéditions, mais aussi d’automatiser vos réclamations auprès des transporteurs.

Il est aussi possible d’expédier des emails automatiquement à vos clients à chaque changement de statut du colis, demander l’avis de vos clients sur la livraison de la commande, et obtenir des statistiques sur les livraisons, par transporteurs.

Le module KeKoli pour Prestashop

Le module que nous avons réalisé vous permet d’envoyer automatiquement les codes de tracking de toutes vos commandes au Back Office KeKoli, vous évitant ainsi de recopier manuellement vos codes de tracking.

De plus le module « redescends » le statut « livré » vers votre Prestashop : lorsqu’un transporteur indique qu’un colis est livré, KeKoli est immédiatement alerté, et le module KeKoli pour Prestashop change le statut de la commande concernée à « Livré » (ou autre statut, cette option est configurable).

Comment commencer à utiliser KeKoli ?

C’est très simple : KeKoli vous propose un mois d’essai gratuit en vous inscrivant directement sur le site.

Ensuite, le module Prestashop est lui aussi fournit gratuitement, en le téléchargeant depuis le Back Office KeKoli (le même module est aussi disponible sur Prestashop Addons pour 29,90 €HT, remboursés sur vos premiers mois d’abonnement).

Le module ne prend en compte que les commandes passées après son installation donc la mise en place est très progressive.

Le plus Colis Confiance

Enfin la société a récemment mis en place l’offre Colis Confiance, un label indépendant indiquant un indice de satisfaction, basé sur le retour des clients. Ce service est offert aux clients KeKoli et permet aux ecommerçants de rassurer les clients sur la qualité du traitement des commandes.

Inspiration : 5 sites ecommerce qu’on aime !

Après le succès de notre première sélection de sites ecommerce, nous avons décidé de renouveler l’exercice avec de nouvelles idées.

Les étrangers (Prestashop)

Les Etrangers est un concept store de produits de luxe très variés : mode femme et homme, accessoires, galerie d’art & mobilier design.

Il n’y a que des marques que je ne connais pas, serais-je tellement has been ?

On aime

– Le sac offert avec chaque commande.
– La clarté du site, pas de roco, que de l’efficace, bien pensé là où il faut.
– Le picto soldes, très chic !
– La navigation originale dans les catégories : la liste des produits est affichée horizontalement, et les produits défilent, deux par deux, avec une image de grande taille pour une catégorie, bien suffisante pour décider si je suis intéressé par un produit.

On aime moins

Un si belle réalisation semble parfois avoir été un peu bâclée : le panier qui passe à la ligne (sur mon Chrome), le tunnel de commande un peu juste…

samson costumes sur mesure

Le site de samson n’est pas un site de vente en ligne, mais j’ai tenu à faire apparaître ce site dans notre sélection car je trouve le site d’un design réellement novateur, tout en respectant les codes habituels d’utilisation.

Nous avons collaboré avec le designer du site samson pour intégrer les optimisations SEO au look souhaité.

Si je ne me fais pas tailler un costume avec un si belle mise en avant !

On aime

– Le fond uniforme et légèrement dégradé qui donne une impression de légèreté à l’ensemble,
– Les photos produit géantes,
– La navigation simple qui permet de conserver une utilisation intuitive malgré la remise en question de certains codes visuels.
– La navigation « horizontale » permise directement d’un produit à l’autre, sans repasser par la liste des produits.

On aime moins

La casse : mais pourquoi diable ne pas utiliser de majuscules ??

Lonesome Detail (Prestashop)

Deux potes qui se lancent dans une création d’activité avec une ligne produits restreinte, tendance et bien fichue… Un business simple et efficace, comme le site !

Où sont les chaussures pour femme ?

On aime

– La vue en 360° des produits sans devoir installer un plugin (pas assez mis en avant à mon avis),
– La simplicité du site doublé d’un excellent choix de photos donnant à l’ensemble une atmosphère classe,
– L’intégration parfaite du blog à la charte graphique de la boutique,
– Les produits concernés par les articles de blog intégrés directement dans l’article du blog.

On aime moins

Le goût de trop peu : on en veut plus !

Lemon Curve.com (Prestashop)

Si vous êtes familiers avec le ecommerce Français, vous devez déjà connaître Lemon Curve.com. Le design du site n’est pas particulièrement élitiste ou novateur, mais la manière dont ont été traité les déclinaisons couleurs des produits vaut un petit mot.

Regardez moi dans les yeux !

On aime : gestion des déclinaisons couleurs originale

Sur Lemon Curve, chaque couleur a été considérée comme un produit. Un développement spécifique a été réalisé pour lier les différentes couleurs entre elles afin de pouvoir afficher une liste déroulante indiquant toutes les couleurs disponibles.

Les déclinaisons produit natives ont donc été abandonnées au profit de plusieurs produits reliés entre eux.

Avantage :
– Chaque couleur apparaît dans la liste des produits, ce qui permet de présenter toutes les couleurs + un référencement naturel plus fort sur chaque couleur.
– Indications possibles pour chaque couleur.

Inconvénient :
– Risque de duplicate content si la couleur n’est pas prise en compte par Google.
– Complexité de maintenir le catalogue

Attention, les déclinaisons produit sont très bien conçues sur Prestashop, la solution Lemon Curve n’est à utiliser que si vous savez exactement ce que vous faites.

On aime moins

La navigation à facettes qui génère une recherche, on est vite perdu.

Blue Suntree

Pour terminer, un site (en Anglais) de mobilier design qui cartonne au Royaume Unis, pour ses prix bas et les possibilités infinies de personnaliser vos produits (exemple sur le canapé Florence) !

On aime

– Toutes les originalités de design : le slider en page d’accueil, qui dépasse de la zone centrale en semi transparence, le menu principal, les découpes de papier, etc…
– Les options de la fiche produit façon tunnel de conversion, qui pousse le client vers l’achat,
– Le concept !

On aime moins

Le coté fouillis du site, on s’y perdrait presque !

Comment développer son activité d’ecommerçant ?

Je n’ai pas pour habitude de rependre des sujets vu sur d’autres sites, mais cette fois, je relais l’infographie réalisée par nos amis de Blog ecommerce car je la trouve particulièrement pertinente.

Je pense que c’est un document à conserver et utiliser comme un document de référence, lorsque vous faites le point sur le développement stratégique de votre activité !

Atteindre 100K€/mois de CA avec son Ecommerce

Cliquez sur l’image pour accéder à l’infographie.