Journée vendeurs pro à l’occasion des 15 ans d’eBay en France

 

 

Hier avait lieu à Paris, une journée Vendeurs Pro eBay à l’occasion des 15 ans de présence du site en France.

Nous avons eu le bonheur d’être invité à participer, en tant que partenaire, car nous réalisons le module eBay Marketplace.

Nous avons été reçu au magnifique Hôtel Salomon de Rothschild pour une après-midi de travail, puis une soirée cocktail.

 

Le module eBay MarketPlace

Pour rappel, ce module, distribué gratuitement, permet à un marchand PrestaShop de copier son catalogue PrestaShop vers eBay, puis rapatrier les commandes eBay vers sa boutique PrestaShop. Vous trouverez des informations sur le module ici, et une documentation complète (en Anglais uniquement pour le moment).

Ma synthèse de cette journée

Un acteur clé en France et dans le monde sur les places de marché généraliste

Les chiffres de eBay sont impressionnants, j’en ai retenu 2 :

  • CA mondial de 82 milliards de $ en 2014,
  • 1 million de visiteurs uniques par jour en France (ce qui place eBay dans le top 5 des sites Français) !

Aujourd’hui, eBay combine une place de marché généraliste, ainsi qu’une plateforme de vente de produits d’occasion. La priorité est de plus en plus donné à la place de marché. eBay insiste sur le fait qu’eBay n’a pas vocation à vendre en direct, au contraire d’Amazon, et donc ne sera jamais concurrent de ses vendeurs.

La France connait un foisonnement de places de marché. C’est d’ailleurs le seul pays, de loin, à connaitre ce morcellement. Au niveau mondial, eBay et Amazon sont les deux acteurs clés de ce marché.

Un outil pour vendre à l’international

Pour vous, marchands, eBay est un formidable outil pour vendre à l’international. D’ailleurs, plus de 50% des vendeurs pro Français exportent vers quatre ou cinq continents !!

Croisé au cocktail, ce marchand confirme :

Nous sommes sur une niche de produits, nous avons un catalogue restreint, entre 50 et 200 références, que nous vendons à travers le monde entier grâce à eBay. Imaginez coût et le travail pharaonique si nous devions réaliser un site par pays, une campagne SEO / SEM / webmarketing par pays, etc… Aujourd’hui nos fiches produit sont en Anglais, disponibles sur toutes les plateforme eBay  et nos clients nous trouvent et achètent !

Les livraisons facilitées

eBay lance une plateforme permettant à ses vendeurs de bénéficier de tarifs négociés avec de nombreux transporteurs. De plus, cette plateforme sera connectée avec les commandes eBay. Ainsi, la génération d’étiquette, le code de suivi colis et la mise à jour du statut de la livraison seront automatiques. Suivez les actualités eBay, la plateforme ouvre d’ici quelques semaines !

Inspiration : 5 eshop luxe qu’on aime (Rentrée 2015)

Sur les sites de marques haut-de-gamme, l’aspect visuel est particulièrement mis en exergue.

Et pour cause, la qualité des produits et les différentes facettes de chaque univers se reflètent dans l’ergonomie des pages tout comme dans les images.

Bruno Cucinelli

On aime particulièrement le site de Bruno Cucinelli, marque italienne réputée pour ses produits en cachemire.

Sur les pages catégories, des silhouettes grand format y sont présentées avec un changement de posture au survol, ce qui donne du dynamisme à la page. Ici le modèle est effacé pour se focaliser les produits. Quant au filtre, il est affiché de manière originale et discrète à la fois laissant la plus grand place aux images produits. Depuis la page d’accueil, le site nous invite à découvrir des looks et les dernières collections via des images lifestyles en patchwork et un bouton call-to-action au survol de la souris. Cette affichage permettant de donner des idées de looks et de donner envie de découvrir le détail des produits affichés.

BC-12

Sur les pages catégories, des silhouettes grand format y sont présentées avec un changement de posture au survol, ce qui donne du dynamisme à la page. Ici le modèle est effacé pour se focaliser les produits. Quant au filtre, il est affiché de manière originale et discrète à la fois laissant la plus grand place aux images produits.

BC3

La page produit met encore le produit au centre prenant les 3/4 de la largeur de la page. Elle est agrémentée de photos d’ambiance avec un descriptif mis en avant. Les recommandations de produits sont tout à fait pertinentes en termes d’associations et de style, sans oublier la courte description au survol et le call-to-action ‘shop now’ qui incite à en découvrir plus.

______________________________

Loewe

On aime aussi le site de Loewe, Maison espagnole de prêt-à-porter et accessoires. Les images sur les pages catégories s’imbriquent pour créer une palette détaillée de produits de la marque. Tout ce qui entoure les images reste très épuré pour mettre en exergue les items.

Sur les pages produits aussi, toutes les vues y sont présentes allant dans le détail et le choix des déclinaisons est clairement illustré pour permettre aux clients de trouver exactement ce qu’ils recherchent en peu de temps.

Loewe-11

The Tops

Voici un site distributeur plus que séduisant, avec tous les objets les plus branchés pour, on cite ‘cool people’.

On aime le flat design et les couleurs acidulées, toutes les images lifestyles qui nous font entrer dans un univers stylé, et l’esprit léger de cet espace.

TT-1

En particulier, les conseils avisés de l’équipe The Tops, le ton personnel du wording du site, et la revue qui est un mur d’inspiration très riche invitent les visiteurs à un dialogue de confiance avec le distributeur.

TT-2

MR PORTER

Autre distributeur en vogue, déclinaison de Netaporter.com pour les hommes exclusivement !

Simple graphiquement, il recueille de nombreux conseils précieux pour tout homme élégant à l’affût de nouvelles tendances issues d’une fine sélection de marques.

On aime particulièrement la partie éditoriale avec notamment les vidéos et le journal qui montre l’attention que porte l’équipe MR PORTER au service.

MP-1-717x1024

Aussi, les pages produits sont très complètes avec des visuels produits sous toutes les facettes, une description de l’éditeur, une indication précise de la taille et l’entretien, ceci présenté sous forme d’accordéon avec chaque partie à déplier qui donne un look clair et épuré à la page.

Dans l’esprit créateur de look que reflète le site, les assortiments de produits sont choisis avec soin et figurent sur chaque page produit de manière à mettre subtilement en avant le cross selling.

MP-2

Dunhill

Dans les sites institutionnels, vitrines essentielles pour optimiser le web-to-store, Dunhill retient notre attention pour la mise en avant visuelle des produits. Et ce, dès la homepage qui invite les visiteurs à entrer dans une catégorie.

Les pages produits sont simples, minimalistes et présentent le produit via un packshot. Le truc en plus ? La lecture verticale, comme un journal, avec une description, des détails techniques au clique du bouton ‘+’ et un call-to-action pour contacter un personal shopper afin d’obtenir des conseils et acquérir le produit. Les informations que cherchent les visiteurs sont donc accessibles rapidement et facilement.

DH-1

DH-2

La présentation des maisons Dunhill défile des images plein écran au scroll et des blocs descriptifs. Cette affichage mettant en valeur les différentes ambiances de la marque avec clarté et esthétisme.

DH-3-1024x533

Ainsi les tendances du flat design, des images pleine page et du scrolling servent bien les marques high-end: la cible entre plus aisément dans l’univers, personnel et riche, des marques de ce positionnement grâce à l’aspect visuel et l’expérience que cela offre. Les produits sont sublimés et on peut y voir chaque détail issu d’un savoir-faire, qui réside une valeur ajoutée pour les marques de luxe. L’expérience utilisateur en est alors qu’optimisée, et allie branding à la découverte des produits.

Proposez à vos clients d’acheter responsable avec Reforest’Action !

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à d’autres paramètres que le prix lors d’un achat : pays de fabrication, condition de fabrication, impact social, impact écologique, etc… Pourtant, peu de marchands mettent en avant des éléments, ou solutions, pour convaincre les consommateurs dans ces domaines.

202 ecommerce vient de réaliser un nouveau module pour PrestaShop pour le compte de la société Reforest’Action, une entreprise spécialisée dans la reforestation en France et dans le monde. Ce module permet aux marchands de proposer aux consommateurs de compenser l’empreinte carbone de leur achat en plantant un arbre. Cette solution innovante est justement un moyen simple et efficace pour les marchands de se positionner sur l’impact environnemental.

 

Interview de Nicolas Blain, Responsable Communication de Reforest’Action.

 

202 ecommerce : Bonjour Nicolas, peux-tu nous présenter ton concept et son fonctionnement ?

Le module Achat Responsable de Reforest’Action permet aux clients des sites de e-commerce PrestaShop de planter un arbre pour compenser les émissions de CO2 liées à la fabrication de leurs achats. A la portée de chacun, ce geste simple et positif constitue une première dans l’univers du e-commerce en France. En pratique, arrivé à l’étape de la livraison, le client peut cocher la case Achat Responsable pour financer la plantation d’un arbre pour 0,99 € TTC. Reforest’Action se chargera ensuite de planter l’arbre sur le terrain.

 

202 ecommerce : Un arbre suffit-il réellement à compenser l’emprunte carbone de la fabrication d’un produit ?

Un arbre stocke en moyenne 150 kg de CO2 pendant ses 30 premières années de vie, soit plus que les émissions de CO2 issues de la fabrication de la plupart des produits achetés sur Internet. Autrement dit, un arbre compensera les émissions de CO2 de la vaste majorité des produits ainsi qu’une partie de celles des produits dont la fabrication plus carbonée dépasse les 150 kg de CO2.

 

202 ecommerce : Où sera planté l’arbre ?

Reforest’Action plantera l’arbre en Haïti qui est l’un des pays les plus déforestés au monde. Sur place, le travail de reforestation est énorme et chaque arbre compte ! Au-delà des bénéfices environnementaux locaux, ces arbres profiteront à la planète entière puisqu’ils contribueront à réduire les effets du changement climatique en stockant du CO2.

 

202 ecommerce : La mise en œuvre pour le marchand est-elle simple ?

Simple et gratuite ! Une fois le module téléchargé, le e-commerçant remplit un formulaire de renseignements et un mandat de prélèvement sécurisé Slimpay. Le tour est joué en 5 minutes montre en main. Suite à quoi Reforest’Action active le module et les clients du marchand peuvent planter leurs premiers arbres dans la foulée. Le e-commerçant n’a plus à s’occuper de rien.

 

202 ecommerce : Quel avantage pour le marchand ?

Outre le fait d’être gratuit, le module permet au marchand de :

– gagner en visibilité sur internet. Chaque client ayant planté un arbre grâce à son site reçoit un certificat de plantation par email qu’il peut ensuite partager sur les réseaux sociaux. En cliquant sur le lien automatiquement généré dans ces tweets et posts Facebook, la communauté de chaque client se rendra sur le site du marchand.

– renforcer son image auprès de ses clients. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’éthique des entreprises dont ils achètent les produits. De fait, associer son site de e-commerce à un geste vertueux pour la planète est une stratégie valorisante auprès de sa clientèle. Chaque marchand peut d’ailleurs afficher sur sa page d’accueil le badge officiel Achat Responsable fourni par Reforest’Action afin d’informer ses clients de sa démarche.

 

202 ecommerce : Comment fonctionnent les reversements ?

A chaque fois qu’un de ses clients plante un arbre, le marchand collecte 0,99 € TTC. Chaque trimestre l’ensemble des sommes collectées est transféré de façon automatique et sécurisée à Reforest’Action via Slimpay, conformément au mandat de prélèvement qu’a initialement rempli le marchand. Celui-ci recevra peu après une facture. En résumé, une fois activé, le module Achat Responsable ne coûte ni temps ni argent au marchand qui peut rester concentré sur le cœur de son activité.

 

eBook ecommerce : une série d’ebooks qui traite des 6 domaines clés du ecommerce

Vous cherchez une lecture pour agrémentez votre serviette de plage ? Voici ce qu’il vous faut 🙂

 

Les eBooks eCommerce sont une série d’ebooks traitant des 6 grands domaines de l’ecommerce, avec pour chaque eBook, un témoignage d’un professionnel du secteur.

 

  • Ecommerce et cross canal : le cross canal est le sujet qui occupe les grands comptes actuellement ! Tirez-en des enseignements, même si vous êtes pure player. Nous avons eu l’honneur d’apporter notre témoignage à cet eBook !
  • UX et image : ne sous-estimez pas l’impact de l’aspect, et surtout de l’ergonomie, de votre boutique. Témoignage de Laurent Wainberg, fondateur de PackshotCreator.
  • SEO et content management : le nerf de la guère pour beaucoup de emarchands, avec le témoignage de Olivier Levy, fondateur de Blog Ecommerce et Shopping Flux.
  • Marketplace et SEA : le complément indispensable du SEO, avec le témoignage de Maxime Doreau, fondateur de Feed Manager.
  • Connaissance client & social media : sujet souvent laissé de côté par les petits budgets, mais qui peut rapporter gros, avec le témoignage de Xavier Blouet-Kraimps, fondateur de 909c et Over-Graph.
  • Hébergement et sécurité : parce qu’un hébergeur de qualité est indispensable dès que votre business repose sur votre site, avec le témoignage de Philippe Humeau, fondateur de NBS System.

 

Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire des retours sur notre témoignage !

Notre atelier au PrestaShop Day du 11 Mai 2015

Si vous faites partie de l’écosystème PrestaShop, vous n’avez pas pu rater l’information : PrestaShop organise le PrestaShop Day le 11 Mai 2015 au Carreau du temple à Paris (Mairie du 3ème). Je vous invite à consulter le site dédié, et notamment la page du programme pour connaitre le détail des réjouissances. Sachez que l’ensemble de la journée doit être retransmise en live sur le site de l’événement (et sous titré en Anglais), ce qui vous permettra notamment de suivre les conférences si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Bien entendu, 202 ecommerce répond présent à cet événement : nous animerons un atelier pour aider les marchands à optimiser leur site (détails ci-dessous).

Nous serons aussi présents au coté de Paypal lors de l’atelier « Accepter les paiements dès le lancement de votre boutique : configuration et utilisation du module PayPal » (puisque nous sommes en charge du module Paypal pour PrestaShop).

 

Notre atelier : Conseils webmarketing simples et efficaces pour réussir dans l’e-commerce

Le principe est simple : nous réalisons une critique constructive de plusieurs sites internet, sous l’oeil du marketing (Henri) et du geek (Matthieu). La critique est réalisée en séance, en échangeant avec le propriétaire du site, et en ne dépassant pas 10 minutes par site. Tous les participants peuvent ainsi tirer profit des conseils prodigués, même si leur site n’est pas décortiqué.

Loin des grandes théories, et des conseils applicables à partir de 1000 commandes par jour, nous vous proposons des conseils simples à mettre en oeuvre, pour améliorer vos ventes rapidement.

Pour participer, c’est très simple (et gratuit pour les participants au PrestaShop Day) :

  • Soit vous assistez simplement à l’une des sessions décrites ci-dessous,
  • Soit vous soumettez votre candidature pour analyse de votre site en nous envoyant un email sur contact chez 202-ecommerce.com ou en commentaire ci-dessous.

Henri et Matthieu choisiront 9 sites par parmi les candidatures soumises, 3 sites seront revus par session.

 

Sessions et déroulement

Si vous souhaitez nous rencontrer, nous serons présent toute la journée dans l’espace atelier qui nous est attribué. De plus, nous animerons les sessions suivantes :

  • Session 1 : 10h30 – 11h – Audit live 3 sites
  • Session 2 : 11h30 – 12h – Audit live 3 sites
  • Session 3 : 13h30 – 14h – Audit live 3 sites
  • Session 4 : 14h30 – 15h00 – Audit live 3 sites
  • Session 5 : 15h30 – 16h00 – Audit live 3 sites
  • Session 6 : 16h30 – 17h00 – Synthèse des audit sous forme de présentation

La logistique pour tous à 1€ avec Cubyn

La logistique est un des piliers de tout site de vente en ligne, et il est indispensable qu’elle soit adaptée au stade de développement de la boutique. Ainsi, une petite boutique cherchera une solution flexible et peu coûteuse, là où une boutique qui génère un nombre de commande élevé par jour (heure ou minute) aura besoin d’une logistique industrialisée.

Lorsque j’ai croisé la route d’Adrien, et de Cubyn son offre hybride de préparation de commande / logistique à la fois innovante et hyper flexible, je lui ai immédiatement proposé un interview !

Pour le moment limité à Paris, le service Cubyn sera très probablement rapidement disponible outre périphérique !

 

202 ecommerce : Bonjour Adrien, peux-tu nous présenter ton concept et son fonctionnement ?
Adrien Cubyn : Cubyn met à disposition des petits et moyens expéditeurs la puissance logistique d’un Amazon pour que l’expédition des produits vendus ne soit plus une problématique.

Le fonctionnement est très simple : le client nous envoie les informations des produits vendus et en 3 heures nous venons collecter les produits chez lui, nous les emballons, étiquetons et expédions partout dans le monde.

Nous permettons ainsi à nos clients de se focaliser sur la création et la vente de produits géniaux sans se soucier de la logistique.

 

202 ecommerce : Quel est l’intérêt de Cubyn par rapport à un transporteur comme UPS ou Fedex ?
Adrien Cubyn : En plus du transport, Cubyn gère toute la partie logistique des envois des marchands : l’achat des cartons, les protections, l’emballage, l’étiquetage, la pesée, etc., et sélectionne ensuite les meilleurs transporteurs du marché selon le besoin du client (urgent, économique, international, etc.).

La logistique ne doit pas être un frein au e-commerce, c’est pour ça que nous concentrons notre offre sur des acteurs qui n’avaient pas de solution complète dédiée jusqu’à aujourd’hui.

 

202 ecommerce : Super, mais l’enlèvement et l’emballage, ça doit coûter cher ?
Adrien Cubyn : Nous négocions avec nos différents partenaires pour offrir le meilleur service à un coût quasi nul. Les coûts de service (collecte, matériel d’emballage, emballage, assurance) sont de 1€ par colis, avec des discount allant jusqu’à 40% sur les frais de port en fonction des volumes.

 

202 ecommerce : Et si j’expédie 500 commandes soudainement, vous allez être submergés ?
Adrien Cubyn : Nous travaillons avec de nombreux partenaires certifiés Cubyn pour la collecte et la préparation des colis, ce qui nous permet d’être complètement flexibles et scalables à l’infini (ou presque).

 

202 ecommerce : Que se passe-t-il si un client ne reçoit pas son colis, ou qu’un colis est cassé ?
Adrien Cubyn : Avec Cubyn, tous les colis sont assurés à hauteur de 250€ sur toute la chaîne, à partir du moment où ils sont collectés dans vos locaux jusqu’à ce qu’ils soient livrés chez vos clients. Cette assurance est offerte avec le service. S’il le souhaite, le marchand peut bien évidemment assurer un colis pour une valeur supérieure à 250€.

 

202 ecommerce : Evidemment à Paris, les entrepôts sont généralement installés dans une cave exiguë et les distances courtes, mais votre concept peut-il fonctionner en province où l’espace est moins coûteux et les distances plus longues ?
Adrien Cubyn : Cubyn est un service très urbain, qui peut fonctionner dans toute les villes à forte densité et à forte activité e-commerce. On pense à Lyon, Lille, Bordeaux… Pour simplifier, là où Uber est présent, nous pouvons l’être.

 

202 ecommerce : Longue vie à Cubyn alors, un mot à ajouter ?
Adrien Cubyn : Pour résumer, on cherche à simplifier la vie de toute personne souhaitant envoyer un objet à un client ou à un proche, en lui offrant des services habituellement réservés aux géants du web, en quelques clics et sans engagement.

Il faut que le shipping devienne un reflex et non plus une corvée. Les moyens technologiques sont aujourd’hui suffisants : quand on peut commander un taxi en 3 minutes et un repas chaud en moins d’une heure, ce n’est pas normal de perdre son temps à expédier un objet !

PrestaShop Day 8, le 11 Juin 2015

PrestaShop Day (8) prend la suite du BarCamp 7 PrestaShop (Novembre 2013) pour une journée dédiée à PrestaShop le 11 Juin 2015.

A propos du BarCamp PrestaShop

Organisé tous les 2 ans, cet événement qui rassemble tout l’écosystème PrestaShop (marchands, agences et solutions) aura lieu cette année au Carreau du temple, dans le 3ème arrondissement de Paris. Il est amusant de noter que ce lieu, ancienne halle de commerce, accueillera un événement dédié au commerce en ligne !

Le changement de nom de l’événement, probablement du au fait que celui-ci n’a jamais respecté le format BarCamp (pas de spectateur, tous participants), n’en changera pas son contenu que je détaille ci-dessous. Nouveautés importantes cette année : la taille du lieu qui devrait permettre de franchir un nouveau record d’affluence, et le souhait de rendre l’événement international avec des conférences en Anglais, et la diffusion en directe et sous titrée des conférences.

Programme connu à ce jour

  • L’espace Conférences accueillera la keynote de PrestaShop (par Bruno Lévêque co-fondateur) puis les conférences des différents speakers invités,
  • L’espace BarCamp pour des échanges « spontanés »,
  • L’espace Ateliers pour permettre des mini-conférences interactives,
  • Un village de stands partenaires,
  • Un espace PrestaShop pour vous accompagner dans l’utilisation de votre outil favori.

Nous serons bien entendu présents, plus d’informations à venir sur notre implication !

Comment participer ?

L’événement est payant (20 €), mais PrestaShop a diffusé un code de gratuité dans un newsletter que je reprends ici : CJFVEQ

Inscriptions et détails pratiques sur le site du PrestaShop Day

Teaser du BarCamp 7

PrestaShop Cloud : pour qui, pour quoi ?

Annoncé au salon du ecommerce 2014 en version béta, PrestShop Cloud est officiellement disponible depuis le 15 Janvier 2015 !

Cet article n’est pas un test utilisateur de PrestaShop Cloud, car PrestaShop Cloud est rigoureusement identique à PrestaShop classique, dit « téléchargement », avec en plus une installation / hébergement en un clic.

Il y a une différence majeure tout de même, vous ne pouvez pas accéder/modifier les fichiers constituant votre boutique, ou plus exactement vous ne pouvez accéder qu’aux fichiers du thème. C’est déjà beaucoup pour un petit ecommerce, mais bien entendu pas assez pour une boutique qui ronronne.

 

Que propose exactement PrestaShop Cloud ?

PrestaShop Cloud est l’offre SAAS de PrestaShop : hébergée sur des serveurs OVH cogérés PrestaShop et OVH, vous avez accès en quelques secondes à une boutique PrestaShop. L’hébergement est bien entendu très solide et les temps de réponse excellents.

De plus, vous pouvez utiliser (ou acheter) votre propre nom de domaine.

Enfin, vous disposez d’un accès au répertoire FTP du thème, vous permettant ainsi de changer le look de votre boutique librement. En revanche, les modules ne peuvent être ajoutées qu’à partir de PrestaShop Addons, la place de marché officielle.

Le plus merveilleux ? Cette offre est 100% gratuite !!

100% gratuit, mais comment PrestaShop gagne de l’argent ?

Tout simplement avec les modules (ou thèmes) que les marchands achèteront sur PrestaShop, et notamment le module de paiement bancaire utilisé sur une majorité de boutique ! A noter que même les modules gratuits rapportent à PrestaShop. En effet, les modules partenaires tels que les modules eBay ou Sendinblue rémunèrent PrestaShop pour être présent dans la solution, à l’année et / ou à la performance.

Chaque vente faite sur les boutiques cloud rapporte donc de l’argent à PrestaShop, comme c’est le cas pour les autres solutions SAAS du marché, que des frais d’abonnement soit demandés ou non (Shopify, PowerBoutique, Oxatis, etc…).

Par ailleurs, PrestaShop va maintenant pouvoir collecter de nombreuses données d’utilisation, Front et Back office. Ces données, sans rapporter d’argent, vont permettre à PrestaShop d’améliorer considérablement sa solution.

Pour qui, pour quoi ?

J’avais déjà évoqué le sujet sur ce blog : une boutique ecommerce en SAAS n’est pas une mauvaise solution pour se lancer car cela permet de réduire les coûts de lancement. Vous atteindrez probablement rapidement les limites, et devrez envisager une bascule vers une solution en pleine propriété (= coût, stresss, temps), mais vous aurez limité le coût initial.

PrestaShop Cloud nous parait proposer ici quelque chose de réellement novateur, car les marchands pourront facilement basculer de Cloud vers PrestaShop classique et ainsi attaquer la seconde phase de leur développement sereinement !

Tout créateur de boutique en SAAS devrait y songer : une migration de solution ecommerce n’est jamais un moment amusant : risque de perte SEO, coût important, migration des données imparfaite donc chronophage … et évidement fermeture de la boutique pour quelques heures ! La solution PrestaShop Cloud permet d’anticiper une potentielle croissance de l’activité en simplifiant la future migration.

Cette offre va-t-elle cannibaliser PrestaShop à télécharger, les agences ou les hébergeurs spécialisés ?

NON !!!

Et je pense même que PrestaShop Cloud va pousser de nombreux marchands vers PrestaShop.

En effet, cette offre va permettre aux « primo-accédants-petit-budget » de créer leur boutique simplement et à moindre coûts. Une bonne partie de ces marchands renonce à PrestaShop aujourd’hui à cause de la complexité-coût lié à une boutique en pleine propriété, et préfère utiliser une solution SAAS. Une fois mordu à l’ameçon Cloud, la bascule vers un PrestaShop auto géré sera naturelle.

Et les agences ecommerce ? Même réponse : un marchand utilisant une solution SAAS consulte généralement l’éditeur, donc actuellement pas de business ! Avec PrestaShop Cloud, les agences qui connaissent PrestaShop pourront intervenir pour du conseil ou du thème.

Enfin chez les hébergeurs, les plus concernés sont probablement les hébergeurs low cost (OVH, Gandi, etc…) qui accueillent généralement les petites boutiques. Pour ces marchands, la tentation du Cloud sera grande. Les hébergeurs spécialisés ne sont pas concernés car leurs clients sont déjà au stade où l’offre SAAS serait un frein.

 

Il ne manque qu’un logo à PrestaShop Cloud !!

Les nouveautés de Prestashop 1.6.0.11

 

 

Prestashop a sorti une nouvelle version de son logiciel à télécharger voici 2 semaines : Prestashop 1.6.0.11.

Tout d’abord, vous aurez noté que la version 1.6.0.10 n’a jamais été publiée par Prestashop. Chez 202, nous ne savons pas ce qu’il s’est passé, mais sommes rassurés par la transparence de Prestashop qui n’a pas maquillé la 11 en 10…

De plus, le contenu de cette 1.6.0.11 est révélateur d’un logiciel stabilisé : améliorations de performances et nouvelles fonctionnalités sont au programme. Et oui, cette version est bien la première 1.6.x à contenir des ajouts fonctionnels, preuve, si certains en doutaient encore, que la branche Prestashop 1.6.x est aujourd’hui complètement stable.

 

Améliorations structurelles

Nouveau système de gestion d’arrondis

La gestion des arrondis est un sujet complexe qui peut engendrer de vrais problèmes : incompatibilité avec votre ERP, aspects légaux, etc… La gestion des arrondis devient configurable avec Prestashop 1.6.0.11, il y donc eu un gros travail de fond. Bien que peu visible, cette fonctionnalités est sans doute le changement le plus important de la 1.6.0.11.

Les arrondis configurables de Prestashop 1.6.0.11

Les arrondis configurables de Prestashop 1.6.0.11

 

Possibilité de stocker le cache Smarty dans la base de données

Fonctionnalité indispensable de Prestashop, le cache smarty est stocké sous forme de fichiers depuis la première version de Prestashop. La version 1.6.0.11 propose maintenant un stockage en base de données des fichiers de cache. Bon, la base de données risque d’être toujours plus lente qu’un fichier, mais cette option a probablement été ajoutée pour les marchands ayant des restrictions d’accès au file system. A creuser.

Performances

Nous n’avons pas fait de tests comparatifs, mais de nombreuses modifications incluses dans cette version sont justifiées par des améliorations de performance.

Amélioration de l’interface d’administration pour les marchands

Journal des emails envoyés

Cette fonctionnalité va permettre aux marchands de voir tous les emails envoyés par leur boutique. Quelle bonne idée ! Il sera, avec ces outils, facile de vérifier le bon fonctionnement d’un module qui envoie des emails, ou corriger un email évoqué au téléphone par un client.

De plus, vous retrouverez les derniers emails envoyés à chaque client depuis la fiche client.

Suivi des emails envoyés par clients

Les derniers emails d’un client

 

Dernière date de connexion de chaque collaborateur

La date de dernière connexion est maintenant automatiquement enregistré dans chaque compte employé.

Export des vues vers le gestionnaire SQL

Un nouveau bouton fait son apparition en haut à droite de chaque liste. Il permet de transposer dans le gestionnaire SQL la requête SQL générée par Prestashop pour construire la vue. Cette option permet ainsi très facilement à un intervenant technique de modifier la requête pour obtenir un export custom. Un vrai gain de temps !

Export vers le gestionnaire MySQL

Un bouton pour créer un export custom en quelques secondes

 

Gestion de la TVA pour les règles de prix catalogue

Les règles de prix catalogue intègrent maintenant explicitement la TVA, ce qui va permettre aux marchands de les utiliser plus finement.

Améliorations pour les développeurs

Affichage des requêtes SQL dans le Back Office

Lorsque la boutique est en mode dev, un nouveau bouton est affiché en haut à droite des vues, il permet d’afficher la requête SQL de la vue. Cela fait un peu doublon avec l’export vers le gestionnaire SQL, mais permettra certainement aux développeurs de gagner du temps.

Nouvelle version du profiler

Je n’ai pas vu les améliorations fonctionnelles, à part un look légèrement revu !

Amélioration Front Office

Améliorations du module de Wishlist

Depuis la verison précédente du module, les consommateurs pouvaient créer plusieurs liste de souhait, mais l’ajout de produits ne se faisait que sur la liste par défaut. Avec cette nouvelle version du module, les consommateurs peuvent maintenant choisir la liste à laquelle ajouter le produit. Le partage par email a aussi été revu.

 

Prestashop 1.6 est définitivement en vitesse de croisière, nous attendons avec impatience les prochaines versions, qui seront probablement riches en nouvelles fonctionnalités.

Nouveau module Prestashop gratuit : Éditeur de tâches cron

De plus en plus de modules Prestashop nécessitent la mise en place d’une tâche cron (ou tâche planifiée en Français). C’est pour cela que j’avais rédigé un article en Mai pour expliquer le principe et la mise en place des tâches cron.

C’est probablement aussi pour cette raison que Prestashop a décidé de réaliser un nouveau module distribué gratuitement : l’éditeur de tâches cron, que je vais détailler dans ce billet.

Description du module

La difficulté des tâches programmées réside dans le fait qu’elles doivent être programmées sur le serveur (par un intervenant technique) et non depuis l’administration de votre boutique. L’idée de ce module est de simplifier le travail du marchand en lui permettant de programmer, et superviser, les tâches planifiées directement depuis l’interface d’administration de la boutique.

Ce module est maintenant installé nativement dans Prestashop.

 

Fonctionnement du module

Le module permet simplement de créer autant de tâches planifiées que souhaité, avec chacune sa fréquence. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai programmé 3 tâches plannifiées :

  • Mise à jour des taux de devises tous les lundis à 4 heures du matin, pour que Prestashop mette à jour automatiquement les prix affichés dans les devises étrangères,
  • Envoi quotidien à 10 heures d’un email aux clients pour les pousser à donner leur avis sur les produits achetés (petite pub pour notre module :-)),
  • Mise à jour quotidienne à 4 heures du matin du sitemap.

 

Pour fonctionner, le module éditeur de tâches planifiées doit lui même être déclenché, et pour cela Prestashop a prévu deux solutions :

  • La méthode simple : Prestashop déclenche gratuitement à distance le module quand nécessaire.
    Des service équivalent existent sur internet (gratuit ou payants), mais ici l’intégration avec Prestashop est complète : pas de création de compte ou autre configuration complexe, on clique et ça marche !
  • La méthode plus compliqué : vous créez une tache cron pour pour déclencher l’éditeur de tâche, qui lui déclenche les modules souhaités.
    Quel intérêt me direz-vous ? Une fois la tache planifiée initiale mise en place, vous pouvez gérer vos tâches cron depuis Prestashop.

A mon sens le choix se fait ainsi : je ne sais pas programmer une tâche cron : je prends la solution Prestashop, je sais le faire : j’utilise celle de mon serveur. Le seul risque à utiliser le déclenchement par Prestashop est qu’un problème technique sur le site Prestashop empêche le déclenchement chez vous.

 

Nos tests

Premier point important : Prestashop.com va appeler votre site pour déclencher l’éditeur de tâche cron, il faut donc que votre site soit accessible ! Donc le déclenchement à distance ne fonctionnera pas sur les installation locales, ou les PréProduction protégées par .htaccess.

Hormis cette limitation technique incontournable, le module fonctionne parfaitement. Il est notamment indiqué la date et l’heure de la dernière exécution, ce que vous permet de contrôler le bon fonctionnement du planificateur.

A mettre en place si vous avez plusieurs tâches planifiées !