Les achats sur Internet sont dictés par des mécanismes particuliers. La création d’un site de vente en ligne n’est pas une fin en soi, mais bien une première étape. La seconde est généralement d’acquérir le maximum de trafic, puis vient le temps de l’optimisation et de la rationalisation.

1. Quelles stratégies d’acquisition client et de communication ?

SEM = SEO + SEA + SMO

Achieve_ecommerce_success-657x345

Le SEM (Search Engine Marketing) regroupe l’ensemble des actions qui visent à développer la visibilité d’un site Internet. Quelles soient payantes ou non, elles regroupent les techniques de SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche) et de SEA (publicités sur les moteurs de recherche). Depuis le début des années 2010, le SMO (Optimisation sur les réseaux sociaux) occupe une place à part entière dans la stratégie des acteurs du web.

La publicité est un moyen efficace pour obtenir des prospects immédiatement, mais son coût est important et son effet peut être limité dans le temps. C’est pour cela que la publicité est généralement complétée par des actions d’image de marque, dont l’effet est plus diffus dans le temps.

Le référencement naturel, c’est la dire la pertinence spontanée entre mots-clés de recherche et page de résultats reste la clé de voûte de l’activité d’un marchand, et doit à ce titre être chouchouté. Compte tenu des évolutions régulières des moteurs de recherche, les optimisations purement axées sur le référencement naturel peuvent atteindre leurs limites. Il peut donc être nécessaire de les relayer avec des campagnes de publicité.

Ces trois leviers coexistent ainsi sur internet et une bonne stratégie d’acquisition client doit jouer sur les trois tableaux, en fonction de la typologie des produits ainsi que de la maturité du site et de l’offre.

2. Quelles optimisations de son site ecommerce ?

Un vendeur perfectionne ses techniques de ventes au contact de ses clients : en tirant les leçons des loupés, par itérations, il améliore son parcours et son discours pour essayer de convaincre le plus grand nombre.

Comment présentez-vous votre offre ?

Le story-telling est un élément important de la décision d’achat, qui est induit dans une boutique physique : la localité, le vendeur, etc.. vont naturellement créer un univers autour du produit. Qu’en est-il de votre boutique en ligne ?

Ergonomie de votre site

Le look and feel de votre site et le parcours client influencent énormément la décision d’achat. Il ne s’agit pas purement de la position technique des boutons, mais également du ressenti à l’utilisation du site, comme le toucher que l’on peut avoir avec un objet et de la cohérence de l’identité visuelle avec l’univers produit. Au même titre que les constructeurs automobile attachent une attention particulière au bruit que font les portes en se fermant, la qualité ressentie de votre site a un impact significatif sur le taux de conversion.

Les pictogrammes de réassurance sont un bon moyen pour améliorer votre taux de conversion

Performance technique du site

La qualité de l’expérience utilisateur et le référencement naturel sont également influencés par des aspects techniques tels que le poids et donc le temps de chargement des pages, l’indexation de votre sitemap et des images auprès de Google, la présence ou non d’urls cassées ou non redirigées, l’existence de contenu dupliqué. Enfin, un balisage correct et clair de chaque page du site est un pré-requis en 2016.

Question / devis

Vous avez des doutes sur les actions de webmarketing que vous avez mis en place, vous souhaitez faire auditer votre site actuel et vous faire accompagner dans les améliorations ?

Contactez-nous pour connaître nos tarifs et obtenir des objectifs réalistes suivant votre activité.