PrestaShop 1.7.1 : la première 1.7 utilisable en production !

PrestaShop 1.7 est bien entendu le sujet sur toutes les lèvres de la communauté PrestaShop actuellement : les choix technologiques sont-ils pertinents ? Quand aurons-nous une version stable pour production ? Quels sont les modules compatibles ? et bien d’autres … Revue de la situation actuelle.  

Point de situation et planning

1.7.0 : une version stable, mais pas pour production ??

Il y a quelques mois, PrestaShop publiait une version 1.7 stable, mais pas utilisable pour une boutique en production.

Le concept de « stable, mais pas production » en a surpris plus d’un ; il faut dire que cette définition de version n’existe pas habituellement : soit c’est stable, soit ça ne l’est pas !

La vérité est ailleurs : PrestaShop 1.7.0 a passé avec succès la validation qualité, mais n’a pas fait l’objet d’exploitation en production « assistée » (béta testeurs), et pour cause : il manquait une bonne partie des modules natifs, et tous les modules partenaires !

PrestaShop 1.7.0 était donc une version destinée aux développeurs partenaires, pour préparer toutes les activités périphériques à PrestaShop : modules, thèmes, etc… quand bien même PrestaShop avait peu ou pas communiqué sur cette limitation temporaire. 

Un virage technologique progressif

Par ailleurs, PrestaShop 1.7.0 confirmait le choix technologique de PrestaShop, et notamment sa stratégie de mise en oeuvre progressive de Symfony.
Tout d’abord, la cohabitation de Symfony avec l’ancien code (legacy) fonctionne correctement.
De plus, les temps de réponse de la partie Symfony ne sont pas (trop) dégradés, et l’interfaçage avec les modules / thèmes n’est pas trop perturbé (au delà des évolutions fonctionnelles).
Ainsi, en évitant une rupture technologique forte par cette migration progressive, PrestaShop accompagne la base installée, et évite l’effet « refus d’obstacle » lié à la mise en oeuvre de toute marche technologique importante.  

Process et organisation !

Coté process et organisation, même s’il reste des améliorations possibles, PrestaShop a beaucoup travaillé, et cela commence à porter ses fruits.
– Une véritable cellule qualité a été mise en place, avec une stratégie de test complète, incluant des tests de non-régression automatisés.
– L’établissement d’un planning et d’une roadmap partagée (nous vous recommandons de lire cet article avec le plan 2017).
– Des Products Managers, dont le rôle est de concevoir le logiciel avant réalisation, analysent finement les besoins, et les différentes options de réalisation possibles.  

1.7.1 : le début du basculement de la communauté

PrestaShop 1.7.1 est actuellement en béta, et la sortie de la version stable est imminente (Edit : sortie le 3 Avril). 1.7.1 sera à priori stable et utilisable en production : le bouton « Télécharger » devrait envoyer vers la branche 1.7 et non plus 1.6.

Attention, chez 202 ecommerce nous considérons que PrestaShop 1.7.1 est la première version 1.7, aussi nous ne recommandons cette version qu’aux marchands technophiles. Si vous n’êtes pas prêts à appliquer quelques correctifs (et/ou à vivre avec des bugs), attendez 1.7.1.1 🙂

PrestaShop 1.7.1 inclut une dizaine de modules natifs en plus de ceux déjà disponibles en 1.7.0, donc la couverture fonctionnelle se rapproche de 1.6 (voir ci-dessous). De plus, de nombreux partenaires ont maintenant eu le temps de rendre leur module compatible, notamment PayPal (dont nous sommes en charge).

Enfin, 1.7.1 inclut la dernière mise à jour du module « 1 Clic upgrade » qui permet d’effectuer la montée de version 1.6 -> 1.7. Attention, même alerte que précédemment : ne lancez pas une mise à jour en production sans tests préalables et sauvegarde.  

Fonctionnalités

Fonctionnalités coeur et Back Office

Nouvelle ergonomie pensée gain de temps et efficacité pour les marchands, nous avons notamment relevé :
– Les notifications (nouveau client, nouvelles commandes, etc…) regroupées au sein d’un menu déroulant, ce qui allège considérablement l’entête du Back Office.
– Une nouvelle navigation par onglets qui permet d’alléger le menu latéral,
– Une réorganisation du menu latéral qui met en avant les pages les plus utilisées par les marchands au quotidien, et notamment les commandes en 1er !

Section modules complètement revue
– Les modules installés sont triés en 3 familles : modules du thème, modules pré-installés, et modules ajoutés par le marchand.
– Système de notification de module, triés en 2 familles : mises à jour et configuration nécessaire.

Enfin, nous avons noté plusieurs améliorations diverses :
– La possibilité de saisir un message personnalisé sur la page de maintenance,
– Le module d’affiliation passé en natif de PrestaShop,
– La possibilité de définir des tags sur plusieurs produits à la fois,
– La possibilité d’activer le mode débug depuis le BO,
– La possibilité de restreindre certaines solutions de paiement à des transporteurs (limiter le paiement en espèce à certains transporteurs par exemple),
– La possibilité de ne plus demander la date de naissance lors de la création du compte du consommateur,
– Le mot de passe n’est (enfin) plus envoyé par email lors de la création du compte !  

Du coté du Front

Vous l’avez probablement déjà remarqué, PrestaShop 1.7 embarque un nouveau thème, incompatible avec PrestaShop 1.6. Si vous avez un thème sur mesure, il sera donc nécessaire de créer un nouveau thème compatible 1.7.

Le nouveau thème par défaut est simple et efficace. La partie la plus retravaillée est le tunnel de commande :
– Une nouvelle mécanique hybride entre tunnel à 5 étapes et One Page Checkout (accordéon), le nouveau tunnel garde le meilleur des deux mondes,
– La navigation est plus fluide notamment lorsque le consommateur est déjà connecté,
– La validation des CGVs passe en dernière page, beaucoup plus logique !
– Le nouveau tunnel est compatible avec les dernières réglementations Européennes … et Allemandes.

 

Fonctionnalités manquantes

PrestaShop a beau être le meilleur outil du monde, il y avait des fonctionnalités en 1.6 qu’on ne retrouve plus en 1.7 🙁 Voici la liste de ce que nous avons identifié et les infos dont nous disposons à date, n’hésitez pas à ajouter en commentaire, nous compléterons le tableau.

Fonctionnalité Coeur / module Statut
Gestion de stock avancé Coeur Prévu pour 1.7.2, sortie en Juin 2017
Programme de fidélité Module ?
Live Editor (thème) Module Ne reviendra pas 🙂

 

Nous sommes impatients de mettre en oeuvre PrestaShop 1.7.1 en production, pour confronter cette nouvelle version au monde cruel de la réalité, et continuer à travailler, avec les équipes de PrestaShop, aux versions ultérieures.

Comment s’assurer que sa boutique est accessible et fonctionnelle ?

Lorsque votre boutique en ligne ne fonctionne pas, les consommateurs se replient vers les concurrents, c’est donc du chiffre d’affaires qui s’évapore !! Et que dire si vous avez payé ce trafic ?! Alors bien entendu, la préoccupation de tout ecommerçant est de s’assurer que son site est accessible en permanence … et qu’il fonctionne correctement. Vous pouvez bien entendu faire ces vérifications manuellement, mais comme il est parfois nécessaire de dormir, un système automatisé sera préférable !

Supervision / Monitoring

Le monitoring permet de s’assurer que votre site est disponible, en vérifiant que la page d’accueil, et / ou une autre page, peuvent être téléchargées. De nombreux outils en ligne sont disponibles, généralement payants sur abonnement, sans doute le plus connu porte le nom de  Pingdom. Il existe plusieurs solutions proposant une offre complètement gratuite, mais nous n’avons pas de recommandation parmi cette liste non exhaustive : Basic StateMonitisUptime Robot Montastic. Malheureusement, le Français Woozweb a définitivement fermé ses portes cette année.

Le principe d’un système de monitoring est de contacter votre site à intervalles réguliers pour vérifier qu’il est joignable et qu’il distribue une page HTML qui n’est pas une erreur. Plus cette vérification est fréquente, plus c’est cher. De même, plus vous vérifiez un nombre important de pages sur votre site, plus c’est cher. En effet il peut être intéressant, en plus de la page d’accueil, de surveiller les pages de vos best-sellers, fiches produit ou catégories.

Sachez par ailleurs qu’il est possible de définir des alertes dans Google Analytics, afin d’être alerté, à posteriori, des chutes de trafic, des temps de réponses qui s’allongent, etc… A défaut d’un monitoring complet, être alerté de lenteurs récurrentes sur votre site peut vous permettre de réagir.

Scénarios de test utilisateur

SeleniumLe monitoring de site ne répond néanmoins pas à une autre problématique importante : s’assurer que le site est fonctionnel : est-il possible d’ajouter un produit au panier ? Est-il possible de passer commande ? Tous vos transporteurs sont-ils proposés ? Toutes vos solutions de paiement s’affichent-elles correctement ?

Pour réaliser ce type de vérification, il faut mettre en place des scénarios de tests utilisateurs sur votre boutique, avec l’aide d’un robot testeur. L’outil le plus utilisé pour réaliser et exécuter ce type de test automatisé est Selenium.

Attention, la mise en place de scénarios de tests utilisateurs est plus onéreuse qu’un système de monitoring. En effet, il faut définir les plans de tests (incluant les points de vérification et les valeurs attendues), faire coder ces plans de tests par un développeur, puis les exécuter depuis un serveur intégrant l’environnement d’exécution Selenium. Ce type de surveillance est donc encore aujourd’hui réservé aux marchands effectuant un certain volant d’affaires.

Les scénarios de test utilisateurs sont notamment indispensables pour les marchands dont la boutique est en constante évolution, pour s’assurer qu’aucune fonctionnalité clée ne soit inopérante, suite à une mauvaise configuration, ou l’introduction d’un bug informatique.

Cet article vous a intéressé et vous souhaitez aller plus loin ? N’hésitez pas à nous contacter pour étudier la mise en place de ces tests sur votre boutique.

Journée vendeurs pro eBay 2016

ebayHier, le 19 Juin 2016, avait lieu la journée des vendeurs pro eBay. Cet événement annuel permet à eBay de partager informations et conseils avec les marchands qui utilisent eBay pour vendre leurs produits.

La journée était découpée en plusieurs sessions :

  • Une session plénière
  • Des ateliers pratiques :
    1. Opérations commerciales et marketing : comment y participer et nous proposer vos promotions,
    2. Animer et booster vos ventes avec le Boosteur de ventes eBay
    3. Se lancer à l’International avec WebInterpret
    4. E-Commerce & Logistique : quelles sont les solutions proposées par eBay ?
    5. Remboursements, retours, annulations de commande : comment mieux gérer l’Après-Vente sur eBay
    6. Visibilité de votre inventaire sur eBay : découvrez nos produits publicitaires
  • Un espace discussion, avec stands eBay et partenaires.

Voici nos retours.

 

Ma synthèse de cette journée

eBay est une plateforme de mise en relation entre acheteurs et vendeurs, et pas plus : eBay n’a pas vocation à vendre des produits, ni imposer des services payants (comme la logistique) qui feraient influer les positions dans les résultats de recherche.

Les nouveautés

1 – les code produits (EAN / MPN) sont devenus obligatoires depuis le 29 Février

Ces codes produits vont permettre de classifier automatiquement les annonces.

Bénéfices marchands

  • Infos de pricing concurrents
  • Meilleur référencement de catalogue sur support externes
  • Aide à la création d’annonces

Bénéfices acheteurs

  • Expérience shopping améliorée
  • Outils d’aide au choix et avis consommateurs
  • Moteur de recherche amélioré

2 – Garantie Client eBay

La garantie client eBay, au travers d’une procédure de gestion unifiée du service après-vente, va permettre aux clients d’acheter en toute confiance.

3 – Plateforme d’expédition eBay

La plateforme d’expédition eBay permet aux marchands eBay d’expédier des produits avec des conditions commerciales négociées par eBay.

  • Colissimo rejoint la plateforme
  • Chronopost propose une offre promotionnelle 1er Juin au 31 Août

Les ateliers

1 – Boosteur de ventes

Gratuit réservé aux vendeurs pros ayant un abonnement à une boutique eBay, le boosteur de vente permet de créer des offres promotionnelles :

  • Evènement promotionnel pour créer une landing page dédiée avec tous les produits en promo,
  • Réduction sur la commande, sur le montant total du panier, ou le nombre de produits dans le panier, permettra de proposer une réduction en % ou valeur,
  • Offre ciblée à visibilité restreinte, permet de créer des ventes privées directement dans eBay,
  • Réduction sur les accessoires.

15% d’augmentation de CA constaté en moyenne chez les veudeurs utilisant le boosteur de ventes.

2 – Opérations commerciales et marketing

L’équipe choisit les produits à mettre en avant en fonction de la période (saison, évènement notables, périodes commerciales) et diffuse ces produits via la newsletter, des publicités en retargeting & réseaux sociaux (Facebook, Instagram, etc…).

La sélection est faite par l’équipe marchandising sur les produits soumis via l’outil de programme de promotions (2 semaines à l’avance). Les critères de sélection sont : meilleur prix, frais d’expédition gratuits,  statut marchant TopFiabilité, stock, demande (expertise des marchandiseurs).

3 – Campagnes de publicité sur eBay

Les marchands pro peuvent mettre en place des campagnes de publicité visibles sur le site eBay, basés sur les produits achetés, ou dans le panier, ou les recherches effectuées avec le moteur de recherche eBay.

 

Notre module eBay évolue, toutes les informations sur la page dédiée !

Test utilisateur PrestaShop 1.7

PrestaShop-1.7La semaine dernière, 202 ecommerce a participé à des tests utilisateurs de PrestaShop 1.7 organisé par les Product Managers de la PrestaTeam.

Sachez que PrestaShop souhaite rencontrer le plus de marchands possible pour comprendre les difficultés d’utilisation & tester les améliorations du produit. Vous pouvez proposer votre candidature directement via le formulaire en bas de cette page du blog développeurs de PrestaShop.

 

Nouvelles fonctionnalités

En plus des fonctionnalités décrites dans notre précédent article sur PrestaShop 1.7, voici deux nouvelles fonctionnalités identifiées lors de cette session de test / échange :

Passage d’une fiche produit à l’autre d’un clic !

Dans le Back Office, une liste déroulante permet de passer d’une fiche produit à l’autre très facilement. Grand gain de temps à prévoir lorsque vous devez effectuer des modifications sur plusieurs produits.

Tunnel de commande « accordéon »

Terminé le choix d’un tunnel « One Page Checkout » ou « 5 étapes » : le nouveau tunnel de commande, décrit par PrestaShop comme One Page Checkout, est en réalité un mix qui conserve le meilleur des 2 mondes :

  • Un effet « accordéon » à la manière du One Page Chekout, qui offre un process de commande fluide,
  • Le passage d’une page à l’autre par chargement classique, qui permet une robustesse technique.

Tunnel de commande PrestaShop 1.7

Un produit encore en travaux

PrestaShop insiste, à juste titre, sur le fait qu’il s’agit d’une version Alpha, on est encore loin de la Beta ! Pour rappel, extrait de l’article wikipedia sur les versions d’un logiciel : la version Alpha « n’a pas toutes les fonctionnalités prévues dans le produit final, contrairement à un produit en test bêta qui devrait être complet. »

La bonne surprise réside dans l’intégration technique des composants Symfony avec le code existant PrestaShop (dit legacy) : lors de notre phase de test, nous n’avons pas rencontré de problème sur cette partie.

En revanche, il reste du travail sur les fonctionnalités ! Des domaines entiers sont encore en gestation, ce qui nous renforce dans le sentiment qu’une version définitive n’est pas à attendre avant l’automne.

PrestaShop 1.7 : les grandes directions

Si vous êtes un marchand utilisant PrestaShop, vous en avez certainement déjà entendu parler : l’équipe PrestaShop travaille actuellement sur la prochaine évolution majeure de PrestaShop : PrestaShop 1.7.

symfonyCette évolution majeure a été initiée par une raison technique : le souhait de remplacer le coeur actuel de PrestaShop réalisé « maison » par un coeur du marché, plus robuste et éprouvé, réalisé avec le framework Symfony.

Mais cette refonte est aussi l’occasion d’améliorer PrestaShop de manière générale : l’ergonomie du back offfice, la stabilité et la robustesse vis à vis des modules notamment. A noter que l’équipe PrestaShop a instauré de véritables Products Managers, qui conçoivent les fonctionnalités, avant que l’équipe technique ne les réalise. Espérons que leurs actions permettent un logiciel encore plus simple et fonctionnel.

Comme à son habitude, PrestaShop n’a pas communiqué de planning. Au risque de se tromper, voici ce que nous anticipons : livraison d’une première beta d’ici quelques semaines, suivie d’autres bétas, puis Release Candidate, première version stable « officielle » à la rentrée au mieux (à n’utiliser que si vous êtes prêts à essuyer quelques plâtres…). Pour une version sans soucis, nous conseillons généralement d’attendre la première version correctrice faisant suite à la première version stable officielle.

 

Voici une première analyse que nous approfondirons une fois la béta disponible.

1 – Améliorations BackOffice

  • Revue de l’ergonomie générale du BackOffice, et notamment du menu de navigation principal, séparant les différentes rubriques en fonction du type d’action à mener (gestion de la boutique, configuration, etc…),
  • Revue complète de la page produit :
    • Nouveaux onglets, moins nombreux, regroupant plus de champs, ce qui va permettre de créer les produits plus rapidement,
    • Ajout d’un onglet module, pour rassembler toutes les informations spécifiques (ie : non natives PrestaShop) en un seul endroit. Cela rendra ces informations facilement identifiables, pratique notamment pour le support aux marchands.
    • Ajout d’un outil permettant de passer d’un produit à l’autre sans retourner à la liste, gros gain de temps à prévoir dans la gestion du catalogue !
    • Autres améliorations : raccourcis clavier (Ctrl + S = enregistrer), mise en avant de modules (publicité) & gestion des déclinaisons optimisée.

  • Revue complète des pages modules
    • Les modules installés sont séparés des modules suggérés au travers de plusieurs pages : enfin une liste ne contenant que les modules installés ! Par ailleurs, création d’une page de modules suggérés, avec accroche marketing pour chaque module, ce qui devrait ravir les partenaires qui trouveront là un meilleur moyen de mettre en avant leurs offres.
    • Dans la vue des modules installés, les modules seront classés suivant leurs provenances : modules natifs, modules thème « x », etc… Cela permettra sans doute un nettoyage beaucoup plus facile, et d’une manière générale une gestion facilité.

 

2 – Améliorations FrontOffice

L’aspect du thème par défaut de PrestaShop a été complètement revu, mais pas le fonctionnement général de l’interface. En d’autres termes : nouvelles couleurs, mais pas de gros changement dans la structure de l’ergonomie. On aime, ou pas, les nouvelles couleurs, mais de toute façon la majorité des marchands n’utilisent pas le thème par défaut !

theme-prestashop-1.7

 

L’ergonomie du tunnel de commande a été améliorée. Un rappel du panier, type panier simplifié, sera disponible sur chacune des pages. La validation de commande respectera la norme Allemande : après l’écran de choix de transporteur, un écran rassemblera la case à cocher de validation des CGVs & un bouton « Payer ». Le consommateur choisit, sur un écran suivant, la solution de paiement souhaitée.

A noter l’arrivée d’un thème « nu » appelé Starter Theme, destiné aux agences et créateurs de thèmes, qui devrait permettre une création de thème sur mesure plus rapide.

 

3 – Le coin des développeurs … pour les non-développeurs

Cette première version de PrestaShop 1.7 embarquera du code Symfony, ainsi que l’ancien code. Il y a fort à parier que les évolutions de PrestaShop 1.7 verront Symfony prendre de plus en plus de place (ie : remplacement progressif).

Les modules ne sont pour le moment pas impactés dans leurs structures, sauf pour les interactions avec la fiche produit en BackOffice, les interactions avec le thème, et les modules de paiement. Bref, il y a donc fort à parier qu’une mise à jour de tous les modules soient nécessaires, dans certains cas une réécriture complète.

En Front Office, le thème reste en Smarty pour le moment, mais de très fortes évolutions techniques ont été apportées : les thèmes PrestaShop 1.6 ne fonctionneront pas sur PrestaShop 1.7, et la manière de réaliser un thème va changer fortement. Cela dit, les évolutions apportées sont, comme pour l’introduction d’une base Symfony, dans la direction d’un code plus propre, et qui respecte les standards du marché.

 

Cette version 1.7 de PrestaShop, annoncée sous forme d’un caprice de geek « Et si on refaisait tout avec une nouvelle technologie ?! » va apporter de nombreuses améliorations, et bien au delà du coeur plus robuste : une meilleur ergonomie Back Office et des thèmes mieux construits & plus rapidement. La seule question : quel sera l’impact de l’utilisation de Symfony sur le temps d’affichage des pages ?

Pour approfondir, nous vous recommandons la lecture des articles, en Anglais, du blog des développeurs PrestaShop sur PrestaShop 1.7.

202 ecommerce au salon ecommerce 2015

Parmi les 500 sociétés participantes au salon ecommerce, 202 ecommerce exposait cette année aux côtés d’autres agence complémentaires en matière d’hébergement ou de référencement. Comme cela figurait dans le concept de l’espace dédié à l’Auberge Ecommerce, ces partenaires formaient une parfaite « Dream Team » pour les marchands visiteurs. Ils étaient près de 35 000 à sillonner les allées des différentes zones: Digital marketing, Customer experience, Logistique et enfin, Technologies dans laquelle 202 ecommerce était présent.

Ces trois jours ont été riches en rencontres et en conseils ecommerce, dans une ambiance dynamique, professionnelle et conviviale à la fois. Trois jours au cours desquels 202 a eu le plaisir d’assister au barbecue Blog-ecommerce pour poursuivre les échanges après la journée du salon. En bref, cet événement a été une occasion de plus pour confirmer le positionnement de 202 en tant qu’expert en ecommerce et partenaire Prestashop.

202-ecommerce au salon ecommerce 2015 avec PrestaShop et les autres partenaires, formaient une parfaite « Dream Team »

Journée vendeurs pro à l’occasion des 15 ans d’eBay en France

 

 

Hier avait lieu à Paris, une journée Vendeurs Pro eBay à l’occasion des 15 ans de présence du site en France.

Nous avons eu le bonheur d’être invité à participer, en tant que partenaire, car nous réalisons le module eBay Marketplace.

Nous avons été reçu au magnifique Hôtel Salomon de Rothschild pour une après-midi de travail, puis une soirée cocktail.

 

Le module eBay MarketPlace

Pour rappel, ce module, distribué gratuitement, permet à un marchand PrestaShop de copier son catalogue PrestaShop vers eBay, puis rapatrier les commandes eBay vers sa boutique PrestaShop. Vous trouverez des informations sur le module ici, et une documentation complète (en Anglais uniquement pour le moment).

Ma synthèse de cette journée

Un acteur clé en France et dans le monde sur les places de marché généraliste

Les chiffres de eBay sont impressionnants, j’en ai retenu 2 :

  • CA mondial de 82 milliards de $ en 2014,
  • 1 million de visiteurs uniques par jour en France (ce qui place eBay dans le top 5 des sites Français) !

Aujourd’hui, eBay combine une place de marché généraliste, ainsi qu’une plateforme de vente de produits d’occasion. La priorité est de plus en plus donné à la place de marché. eBay insiste sur le fait qu’eBay n’a pas vocation à vendre en direct, au contraire d’Amazon, et donc ne sera jamais concurrent de ses vendeurs.

La France connait un foisonnement de places de marché. C’est d’ailleurs le seul pays, de loin, à connaitre ce morcellement. Au niveau mondial, eBay et Amazon sont les deux acteurs clés de ce marché.

Un outil pour vendre à l’international

Pour vous, marchands, eBay est un formidable outil pour vendre à l’international. D’ailleurs, plus de 50% des vendeurs pro Français exportent vers quatre ou cinq continents !!

Croisé au cocktail, ce marchand confirme :

Nous sommes sur une niche de produits, nous avons un catalogue restreint, entre 50 et 200 références, que nous vendons à travers le monde entier grâce à eBay. Imaginez coût et le travail pharaonique si nous devions réaliser un site par pays, une campagne SEO / SEM / webmarketing par pays, etc… Aujourd’hui nos fiches produit sont en Anglais, disponibles sur toutes les plateforme eBay  et nos clients nous trouvent et achètent !

Les livraisons facilitées

eBay lance une plateforme permettant à ses vendeurs de bénéficier de tarifs négociés avec de nombreux transporteurs. De plus, cette plateforme sera connectée avec les commandes eBay. Ainsi, la génération d’étiquette, le code de suivi colis et la mise à jour du statut de la livraison seront automatiques. Suivez les actualités eBay, la plateforme ouvre d’ici quelques semaines !

Inspiration : 5 eshop luxe qu’on aime (Rentrée 2015)

Sur les sites de marques haut-de-gamme, l’aspect visuel est particulièrement mis en exergue.

Et pour cause, la qualité des produits et les différentes facettes de chaque univers se reflètent dans l’ergonomie des pages tout comme dans les images.

Bruno Cucinelli

On aime particulièrement le site de Bruno Cucinelli, marque italienne réputée pour ses produits en cachemire.

Sur les pages catégories, des silhouettes grand format y sont présentées avec un changement de posture au survol, ce qui donne du dynamisme à la page. Ici le modèle est effacé pour se focaliser les produits. Quant au filtre, il est affiché de manière originale et discrète à la fois laissant la plus grand place aux images produits. Depuis la page d’accueil, le site nous invite à découvrir des looks et les dernières collections via des images lifestyles en patchwork et un bouton call-to-action au survol de la souris. Cette affichage permettant de donner des idées de looks et de donner envie de découvrir le détail des produits affichés.

BC-12

Sur les pages catégories, des silhouettes grand format y sont présentées avec un changement de posture au survol, ce qui donne du dynamisme à la page. Ici le modèle est effacé pour se focaliser les produits. Quant au filtre, il est affiché de manière originale et discrète à la fois laissant la plus grand place aux images produits.

BC3

La page produit met encore le produit au centre prenant les 3/4 de la largeur de la page. Elle est agrémentée de photos d’ambiance avec un descriptif mis en avant. Les recommandations de produits sont tout à fait pertinentes en termes d’associations et de style, sans oublier la courte description au survol et le call-to-action ‘shop now’ qui incite à en découvrir plus.

______________________________

Loewe

On aime aussi le site de Loewe, Maison espagnole de prêt-à-porter et accessoires. Les images sur les pages catégories s’imbriquent pour créer une palette détaillée de produits de la marque. Tout ce qui entoure les images reste très épuré pour mettre en exergue les items.

Sur les pages produits aussi, toutes les vues y sont présentes allant dans le détail et le choix des déclinaisons est clairement illustré pour permettre aux clients de trouver exactement ce qu’ils recherchent en peu de temps.

Loewe-11

The Tops

Voici un site distributeur plus que séduisant, avec tous les objets les plus branchés pour, on cite ‘cool people’.

On aime le flat design et les couleurs acidulées, toutes les images lifestyles qui nous font entrer dans un univers stylé, et l’esprit léger de cet espace.

TT-1

En particulier, les conseils avisés de l’équipe The Tops, le ton personnel du wording du site, et la revue qui est un mur d’inspiration très riche invitent les visiteurs à un dialogue de confiance avec le distributeur.

TT-2

MR PORTER

Autre distributeur en vogue, déclinaison de Netaporter.com pour les hommes exclusivement !

Simple graphiquement, il recueille de nombreux conseils précieux pour tout homme élégant à l’affût de nouvelles tendances issues d’une fine sélection de marques.

On aime particulièrement la partie éditoriale avec notamment les vidéos et le journal qui montre l’attention que porte l’équipe MR PORTER au service.

MP-1-717x1024

Aussi, les pages produits sont très complètes avec des visuels produits sous toutes les facettes, une description de l’éditeur, une indication précise de la taille et l’entretien, ceci présenté sous forme d’accordéon avec chaque partie à déplier qui donne un look clair et épuré à la page.

Dans l’esprit créateur de look que reflète le site, les assortiments de produits sont choisis avec soin et figurent sur chaque page produit de manière à mettre subtilement en avant le cross selling.

MP-2

Dunhill

Dans les sites institutionnels, vitrines essentielles pour optimiser le web-to-store, Dunhill retient notre attention pour la mise en avant visuelle des produits. Et ce, dès la homepage qui invite les visiteurs à entrer dans une catégorie.

Les pages produits sont simples, minimalistes et présentent le produit via un packshot. Le truc en plus ? La lecture verticale, comme un journal, avec une description, des détails techniques au clique du bouton ‘+’ et un call-to-action pour contacter un personal shopper afin d’obtenir des conseils et acquérir le produit. Les informations que cherchent les visiteurs sont donc accessibles rapidement et facilement.

DH-1

DH-2

La présentation des maisons Dunhill défile des images plein écran au scroll et des blocs descriptifs. Cette affichage mettant en valeur les différentes ambiances de la marque avec clarté et esthétisme.

DH-3-1024x533

Ainsi les tendances du flat design, des images pleine page et du scrolling servent bien les marques high-end: la cible entre plus aisément dans l’univers, personnel et riche, des marques de ce positionnement grâce à l’aspect visuel et l’expérience que cela offre. Les produits sont sublimés et on peut y voir chaque détail issu d’un savoir-faire, qui réside une valeur ajoutée pour les marques de luxe. L’expérience utilisateur en est alors qu’optimisée, et allie branding à la découverte des produits.

Proposez à vos clients d’acheter responsable avec Reforest’Action !

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à d’autres paramètres que le prix lors d’un achat : pays de fabrication, condition de fabrication, impact social, impact écologique, etc… Pourtant, peu de marchands mettent en avant des éléments, ou solutions, pour convaincre les consommateurs dans ces domaines.

202 ecommerce vient de réaliser un nouveau module pour PrestaShop pour le compte de la société Reforest’Action, une entreprise spécialisée dans la reforestation en France et dans le monde. Ce module permet aux marchands de proposer aux consommateurs de compenser l’empreinte carbone de leur achat en plantant un arbre. Cette solution innovante est justement un moyen simple et efficace pour les marchands de se positionner sur l’impact environnemental.

 

Interview de Nicolas Blain, Responsable Communication de Reforest’Action.

 

202 ecommerce : Bonjour Nicolas, peux-tu nous présenter ton concept et son fonctionnement ?

Le module Achat Responsable de Reforest’Action permet aux clients des sites de e-commerce PrestaShop de planter un arbre pour compenser les émissions de CO2 liées à la fabrication de leurs achats. A la portée de chacun, ce geste simple et positif constitue une première dans l’univers du e-commerce en France. En pratique, arrivé à l’étape de la livraison, le client peut cocher la case Achat Responsable pour financer la plantation d’un arbre pour 0,99 € TTC. Reforest’Action se chargera ensuite de planter l’arbre sur le terrain.

 

202 ecommerce : Un arbre suffit-il réellement à compenser l’emprunte carbone de la fabrication d’un produit ?

Un arbre stocke en moyenne 150 kg de CO2 pendant ses 30 premières années de vie, soit plus que les émissions de CO2 issues de la fabrication de la plupart des produits achetés sur Internet. Autrement dit, un arbre compensera les émissions de CO2 de la vaste majorité des produits ainsi qu’une partie de celles des produits dont la fabrication plus carbonée dépasse les 150 kg de CO2.

 

202 ecommerce : Où sera planté l’arbre ?

Reforest’Action plantera l’arbre en Haïti qui est l’un des pays les plus déforestés au monde. Sur place, le travail de reforestation est énorme et chaque arbre compte ! Au-delà des bénéfices environnementaux locaux, ces arbres profiteront à la planète entière puisqu’ils contribueront à réduire les effets du changement climatique en stockant du CO2.

 

202 ecommerce : La mise en œuvre pour le marchand est-elle simple ?

Simple et gratuite ! Une fois le module téléchargé, le e-commerçant remplit un formulaire de renseignements et un mandat de prélèvement sécurisé Slimpay. Le tour est joué en 5 minutes montre en main. Suite à quoi Reforest’Action active le module et les clients du marchand peuvent planter leurs premiers arbres dans la foulée. Le e-commerçant n’a plus à s’occuper de rien.

 

202 ecommerce : Quel avantage pour le marchand ?

Outre le fait d’être gratuit, le module permet au marchand de :

– gagner en visibilité sur internet. Chaque client ayant planté un arbre grâce à son site reçoit un certificat de plantation par email qu’il peut ensuite partager sur les réseaux sociaux. En cliquant sur le lien automatiquement généré dans ces tweets et posts Facebook, la communauté de chaque client se rendra sur le site du marchand.

– renforcer son image auprès de ses clients. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à l’éthique des entreprises dont ils achètent les produits. De fait, associer son site de e-commerce à un geste vertueux pour la planète est une stratégie valorisante auprès de sa clientèle. Chaque marchand peut d’ailleurs afficher sur sa page d’accueil le badge officiel Achat Responsable fourni par Reforest’Action afin d’informer ses clients de sa démarche.

 

202 ecommerce : Comment fonctionnent les reversements ?

A chaque fois qu’un de ses clients plante un arbre, le marchand collecte 0,99 € TTC. Chaque trimestre l’ensemble des sommes collectées est transféré de façon automatique et sécurisée à Reforest’Action via Slimpay, conformément au mandat de prélèvement qu’a initialement rempli le marchand. Celui-ci recevra peu après une facture. En résumé, une fois activé, le module Achat Responsable ne coûte ni temps ni argent au marchand qui peut rester concentré sur le cœur de son activité.

 

eBook ecommerce : une série d’ebooks qui traite des 6 domaines clés du ecommerce

Vous cherchez une lecture pour agrémentez votre serviette de plage ? Voici ce qu’il vous faut 🙂

 

Les eBooks eCommerce sont une série d’ebooks traitant des 6 grands domaines de l’ecommerce, avec pour chaque eBook, un témoignage d’un professionnel du secteur.

 

  • Ecommerce et cross canal : le cross canal est le sujet qui occupe les grands comptes actuellement ! Tirez-en des enseignements, même si vous êtes pure player. Nous avons eu l’honneur d’apporter notre témoignage à cet eBook !
  • UX et image : ne sous-estimez pas l’impact de l’aspect, et surtout de l’ergonomie, de votre boutique. Témoignage de Laurent Wainberg, fondateur de PackshotCreator.
  • SEO et content management : le nerf de la guère pour beaucoup de emarchands, avec le témoignage de Olivier Levy, fondateur de Blog Ecommerce et Shopping Flux.
  • Marketplace et SEA : le complément indispensable du SEO, avec le témoignage de Maxime Doreau, fondateur de Feed Manager.
  • Connaissance client & social media : sujet souvent laissé de côté par les petits budgets, mais qui peut rapporter gros, avec le témoignage de Xavier Blouet-Kraimps, fondateur de 909c et Over-Graph.
  • Hébergement et sécurité : parce qu’un hébergeur de qualité est indispensable dès que votre business repose sur votre site, avec le témoignage de Philippe Humeau, fondateur de NBS System.

 

Bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire des retours sur notre témoignage !