Par Matthieu, Fondateur.

Dossier performances Prestashop

1 – Mesure du temps de réponse
2 – Améliorer le chargement de la page HTML

Cet article est le second de notre série sur les performances et Prestashop. Le premier article était destiné à vous aider à identifier si votre boutique souffrait d’un problème de temps de chargement, puis, à essayer de localiser le ralentissement : dans la construction de la page HTML ou sur le chargement de la page complète (ou les deux !).

Cet article se focalisera sur l’amélioration du temps nécessaire à la construction de la page HTML.

Vous avez identifié que la page HTML met trop de temps à se charger

Bravo, c’est déjà un pas vers un site rapide !

Dans l’absolu, cela signifie que votre serveur n’est passez puissant pour afficher votre site. Vous pourriez donc simplement augmenter la puissance de votre serveur … mais ce n’est pas aussi simple : peut être que votre site en demande trop à votre serveur !

Prenons un exemple : si vous devez déplacer une lourde armoire, vous n’arriverez pas à la traîner sur le sol, mais en plaçant une planche avec roues, l’effort devient gérable.

La puissance nécessaire pour votre site dépend de la taille de votre catalogue, du nombre de commandes par jour et éventuellement des développements spécifiques que vous avez ajouté. Si votre boutique compte 100 produits, 15 commandes / jours et n’a pas de développement spécifique, il est anormal d’avoir besoin d’un hébergement surpuissant.

Tout ça pour avancer de 5 mètres ?

1 – Avez-vous configuré correctement Prestashop ?

Le langage PHP présente de nombreux avantages, mais nécessite un coup de pouce pour être très rapide. Assurez-vous que vous avez activé le cache de Prestashop et la non recompilation des template. C’est basique, mais incontournable.

Petit rappel : téléchargez notre module gratuit qui vous alerte dès que quelqu’un a oublié de réactiver ces paramètres.

2 – Votre serveur est-il configuré correctement ?

Je m’adresse ici aux utilisateurs de serveurs dédiés (physiques ou virtualisés). Pour fonctionner correctement, Prestashop, comme les autres CMS, a besoin d’une base MySQL qui répond rapidement et optimisée Prestashop, un serveur Apache correctement configuré, un accélérateur PHP, etc…

Si vous ne savez pas comment mettre en place cela, rapprochez-vous de votre hébergeur, embauchez un infogéreur ou changez d’hébergement ! Il ne suffit pas de commander le serveur dédié le plus puissant pour obtenir de bonnes performances.

Suivant les métriques de votre boutique, nous vous recommandons :

Note : nous n’avons aucun lien commerciaux avec ces sociétés, nous avons juste constaté de bons temps de réponse avec les boutiques de nos clients.

Enfin, pour les boutiques plus importantes, nous vous recommandons chaudement d’ajouter un cache Varnish devant votre boutique. Il n’y a malheureusement pas de module Varnish-Prestashop, donc il faut configurer manuellement Varnish & Prestashop. La mise en place est un peu compliquée, mais les performances valent franchement le coup. Contactez-nous si besoin !

3 – Identifier les goulets d’étranglement

Si les 2 points ci-dessus sont réglés, il faut passer à la recherche de goulets d’étranglement. Cette recherche est fastidieuse car il n’y a pas d’autre solution que d’aller dans le détail.

La première approche consiste à désactiver un à un les modules et/ou overrides pour détecter un code qui aurait un fort impact sur les performances. Si le code est nécessaire au fonctionnement de la boutique, il faut ensuite demander au développeur d’en optimiser la rapidité d’exécution.

Vous pouvez aussi utiliser le profiler. Cette fonctionnalité méconnue de Prestashop permet d’afficher le temps de chargement des différents hooks, la liste des requêtes, etc… En comparant avec un Prestashop natif avec attention, vous pourrez localiser les éventuels codes générateurs de lenteurs.

Le Profiler de Pretashop

Dans notre prochain article de ce dossier, nous reviendrons sur les techniques pour améliorer le temps de chargement de la page complète.

2 thoughts

  1. Merci pour cet article grâce auquel je découvre votre module “Vérification de Production”, que je trouve très pertinent étant donné le nombre de sites que j’ai pu rencontrer et pour lesquels CCC et/ou Smarty n’étaient pas activés.
    J’espère le tester bientôt pour pouvoir le conseiller !

    J’en profite pour vous faire découvrir notre service, qui détecte lui aussi certains problèmes propres à PrestaShop entre autres : https://www.dareboost.com

Laissez un commentaire


*