Par Matthieu, Fondateur.

Avec le trafic généré par Facebook et l’intérêt croissant des marques pour y faire de la promotion, bon nombre de marchands envisagent de se lancer, mais ne savent pas toujours comment s’y prendre.

Plutôt que de rédiger un article moi même, j’ai décidé de donner la parole à un marchand qui a de (très) bons résultats en utilisant Facebook. Avant de lui donner la parole incluant ses conseils, je vous livre nos conseils généraux :

  • Vous n’obtiendrez des résultats que si vous investissez du temps, et bien souvent votre personne,
  • Il ne faut pas vouloir vendre immédiatement (boutique Facebook), mais plutôt se créer une communauté,
  • Conserver un ton éditorial décontracté et non commercial,
  • Ne pas hésiter à publier des informations que vous auriez déjà publié sur d’autres canaux, newsletter par exemple, car bien souvent les personnes ne vous suivent que sur un unique canal.

A noter les ressources spécifiquement e-commerce mises à disposition par Facebook.

 

Je passe la parole à Catherine, gérante de la boutique Arthus & Co. (Prestashop) et gestionnaire de la page Facebook Arthus & Co..

——————————-

Bonjour Catherine, tout d’abord merci de prendre du temps pour répondre  à nos questions. Arthus & Co. est aujourd’hui suivi par 13 970 fans, c’est un chiffre énorme, comment en es-tu arrivée là ?

Catherine d’Arthus & Co : Bonjour Matthieu, Merci de me recevoir sur ton blog !

La page Facebook d’Arthus & Co a été créée en Mars 2010, 4 mois après le lancement du site en Novembre 2009. Cela fait donc plus de 3 ans que j’y travaille. Il n’y a pas de secret, c’est un travail de fond, et beaucoup de temps investi.

Les débuts ont été difficiles, mais une fois passé la barre des 5000 fans, les choses ont commencé à s’accélérer.

 

La communauté continue-t-elle de s’agrandir, et si oui, quelle est ta méthode ? Combien de temps cela te prend-il au quotidien ?

Catherine d’Arthus & Co : Oui, la communauté continue de s’agrandir quotidiennement, même si arrivé à ce volume, on perd inévitablement des fans régulièrement aussi.

En termes de temps passé, mis bout à bout, j’investis environ 2h par jour, à travers la page d’Arthus & Co, mais aussi à travers mon profil personnel lié à la page. Ce profil me permet de me mêler aux discussions sur d’autres pages Facebook plus facilement et ainsi recruter de nouveaux fans de manière indirecte.

Les discussions avec les gens sur Facebook en général donnent de très bons résultats concernant la qualité et la fidélité des gens qui deviennent ensuite fans de la page, mais c’est un travail de fourmi. J’utilise donc aussi l’ensemble des outils disponibles: posts sponsorisés, concours, pubs Facebook, et intégration de Facebook avec PrestaShop via des modules spécialisés.

 

Tu nous parles de modules Facebook pour PrestaShop. Peux-tu nous dire quels sont tes modules préférés ?

Catherine d’Arthus & Co : Ce n’est un secret pour personne: mon mari est le dirigeant de la société Business Tech, spécialisée dans les modules PrestaShop et tout particulièrement sur le secteur Facebook. J’utilise donc la quasi totalité de leurs modules.

L’un de mes modules préférés est Facebook PS Photo Albums. Depuis le début, je communique énormément via les albums photos pour présenter mes nouvelles collections ou mes ensembles thématiques. Les albums photos génèrent beaucoup de “J’aime” et de commentaires sur Facebook et sont très efficaces. Mais cela me prenait un temps fou en le faisant manuellement (charger chaque photo 1 par 1, plusieurs aller-retour pour copier coller le nom, lien et prix du produit). Avec ce module très pratique, je fais en moins de 3mn ce qui m’en prenait plus de 30 avant. Pour tout vous dire, ce module a à la base été créé spécialement pour moi… Mon mari ne supportait plus de me voir perdre autant de temps 😉

Ajout 202 ecommerce : j’abonde fortement dans ce sens ; les utilisateurs Facebook sont plus sensibles aux images qu’aux textes, les images sont donc vraisemblablement présentées en priorité dans les flux. Exemple extrait des statistiques d’une page avec 855 “J’aime”, j’ai choisi 2 publications ayant suscitées un intérêt comparable :

Facebook : image vs texte

 

Je vais également bientôt intégrer leur tout nouveau module Facebook PS Connect qui permettra aux clients de s’inscrire et s’identifier en 1 clic sur la boutique via un bouton Login Facebook. De plus, ce module interagit avec leurs autres modules et permet d’enregistrer les clics sur les boutons “J’aime” des fiches produits afin de pouvoir les exploiter plus tard via un module de CRM Facebook qui sortira a la rentrée.

 

Coté site internet, la qualité des prospects en provenance de Facebook est elle différente des prospects en provenance des moteurs de recherche ?

Catherine d’Arthus & Co : Tout a fait. Cela ne concerne pas l’ensemble des 14.000 fans bien sûr, mais la relation avec les fans Facebook étant beaucoup plus proche et personnelle, les bons clients Facebook sont très fidèles à la boutique et commandent régulièrement. On a également moins de retours car bien souvent j’aurais discuté avec eux et donné des conseils via Facebook avant qu’ils ne passent commande.

 

Comment animes-tu la communauté ? Quelles opérations donnent-elles les meilleurs retours ?

Catherine d’Arthus & Co : Comme je le disais plus haut, j’utilise l’ensemble des outils disponibles. Sur l’animation via les discussions, il faut bien sûr impliquer les fans le plus possible en leur posant des questions, en leur demandant leur avis, en leur demandant, par exemple, de voter sur le choix d’un article pour la saison suivante.

Mais ce qui fonctionne le mieux en termes d’acquisition de nouveaux fans en nombre, ce sont bien sûr les concours. A mon échelle, un bon concours peut aujourd’hui me rapporter entre 500 et 1000 nouveaux fans. Attention cependant, car on en perd quand même une partie par la suite: un certain nombre de participants ne sont là que pour le jeu et les gains potentiels. Mais cela reste une bonne opération la plupart du temps, à condition de ne pas en abuser pour ne pas lasser les gens.

 

As-tu déjà essayé les Facebook Ads ?

Catherine d’Arthus & Co : Oui, les pubs Facebook sont très efficaces si elles sont bien utilisées. Le point le plus important est celui-ci: n’essayez pas de faire une pub qui emmènera la personne directement sur votre boutique, car cela ne fonctionne pas et représente de l’argent perdu. Faites les pointer, par exemple, sur la page / application dédiée de votre concours sur votre page Facebook lorsque vous en faites un, ou bien vers votre page Facebook en temps normal.

Les gens sur Facebook ne sont pas dans une logique de volonté d’achat immédiat comme cela peut être le cas avec les pubs Google Adwords. Il vous faut donc les recruter comme nouveaux fans, être patient, et les convertir en clients plus tard à travers vos efforts de Community Management.

 

Merci Catherine pour tes réponses et conseils, bonnes ventes sur Arthus & co.

Catherine d’Arthus & Co : Merci à toi et aux lecteurs du blog. Je leur souhaite également de bonnes ventes, et espère que ce partage d’expérience les aidera à animer leurs propres pages !

Laissez un commentaire


*