Par Matthieu, Fondateur.

Quotidiennement, des milliers d’e-commerçants dans le monde se posent des questions quant aux actions à mettre en place pour avoir une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche. Il existe très grand nombre d’actions réalisable sur le site lui même (dit interne), et bien entendu à partir d’autres sites (dit externe). Ce nouvel article vous détaillera les points importants à travailler en interne de votre site pour contribuer à l’amélioration de son référencement.

La structure HTML

Nativement, si vous utilisez le CMS Prestashop, vous devriez avoir une base solide pour travailler votre référencement. En effet, l’outil a été conçu de manière intelligente pour répondre aux besoins du référencement. Quand on travaille une fiche produit dans le back office, il est possible de traiter la partie SEO de cette dernière. Comme le montre l’aperçu ci-dessous, l’ajout de différentes balises est possible et permettra déjà d’améliorer votre visibilité de manière significative.

 

 

Rares sont les marchands à prêter attention à ces éléments car la plupart ont tellement de produits qu’il est inconcevable pour eux de gérer chaque fiche de manière manuelle en proposant des balises uniques pour chaque produit. Pourtant, c’est un point très important et il faudra absolument s’y mettre avant de travailler le référencement externe.

Les indispensables

  • Balise title, qui est la première chose que voit l’internaute sur les moteurs de recherche. Cet élément doit être unique pour chaque page et très pertinent. Si vous pensez avoir de nombreux éléments identiques, pensez à utiliser Google Webmaster Tools qui vous affichera une liste des dupliqués.
  • Balise description, qui n’a aucun impact sur le référencement mais qui est très importante car c’est la deuxième chose que lit l’internaute depuis le moteur de recherche avant de cliquer ou non sur votre site.
  • Balise H1, cette balise doit être à tous les coups unique. Elle doit contenir une phrase qui résume brièvement le contenu de la page.

Industrialisation : les outils

Si votre catalogue est important, il est difficile de compléter toutes ces informations, notamment sur vous ajoutez de nombreux produits d’un coup. Il existe un module Prestashop vous permettant de créer des règles pour ces champs metas, puis de les appliquer à tout votre catalogue.

Cela dit, des textes créés manuellement, qui ne répondront donc à aucune logique de robot seront toujours plus efficace. Une bonne technique serait de créer les fiches produits en utilisant le module, mais de corriger manuellement vos fiches petit à petit.

Le contenu textuel

Un autre élément constituera un pilier important de votre référencement : la description du produit que vous indiquerez dans chaque fiche produit.

A éviter : recopier la description proposée par le fournisseur. En effet, en récupérant cette description, vous faîtes la même chose que des dizaines d’autres sites et avez finalement des pages dupliquées. Google a justement tendance à sanctionner les pages dupliquées et vous risquez de ne jamais apparaître sur les produits que vous vendez.

Dès lors, il devient impératif de proposer des descriptions vraiment uniques et qui ne sont pas en partie dupliquées sur d’autres fiches en interne. Là encore, on retrouve rarement des marchands qui souhaitent allouer du temps à ce travail et pourtant les effets sont considérables. Pour avoir une description intéressante, il faudra rédiger un bon paragraphe, voire plusieurs si possible. 2 ou 3 phrases seront loin d’être suffisantes.

Au delà des fiches produits, il sera important de bien référencer vos pages de catégories. Pour ce faire, pensez à avoir des descriptions uniques dans les pages en question. Les marques représentent des requêtes intéressantes pour attirer du trafic sur son site. Pensez à bien travailler le texte de ces pages en intégrant de façon naturelle la marque sans abuser dans la répétition du terme. Pour ces deux éléments, comme pour la fiche produit, éviter de reprendre une description officiel, et n’hésitez pas à faire long, notamment pou les marques.

Ne négligez pas le le design

Très souvent négligé, le design est non seulement un outil marketing très puissant, mais il est également important pour le référencement. En effet, un site moche aura souvent un fort taux de rebond. Ce taux étant pris en compte dans l’algorithme de Google pour le positionnement des sites, il a donc intérêt à être le plus faible possible.

Le design comprend donc le code couleurs utilisé mais aussi la disposition des différents éléments, la navigation entre les pages, etc… Avant de mettre en place un design, mettez vous à la place d’un utilisateur lambda qui n’a jamais vu le site. Les éléments importants doivent naturellement être mis en évidence, ne surchargez pas vos pages, et pensez toujours au confort de votre prospect.

Ne jamais abuser : pensez au confort de vos clients avant tout

Autant certains n’accorderont jamais d’attention aux points soulevés précédemment, autant d’autres iront jusqu’à l’extrême. En effet, quelques marchands sur optimisent les fiches produits/catégories/marques. En gros, ils insèrent directement les mots clés les plus recherchés dans les fiches produits en répétant à de nombreuses reprises les termes ciblés. En guise d’exemple, nous pouvons prendre le cas d’un vendeur de vêtements qui souhaite « optimiser » la fiche d’un pull.

Mis à part les balises très orientées SEO, on retrouverait une description comme « Acheter pull pas cher pour vous. Ce pull en coton est fabriqué en respectant l’environnement. Le pull bio pas cher vous est proposé à un prix intéressant puisqu’il est soldé. Pour acheter ce pull de la marque machinbidule, cliquez sur le bouton ajouter au panier. Le pull machinbidule se marie naturellement avec notre jean de la marque trucbidule. ».

Ici, on voit clairement que la description a été conçue pour faire ressortir de nombreuses fois les mots clés ciblés et en aucun cas le marchand n’a pensé au confort de lecture pour le prospect. La pratique marchait relativement bien dans de nombreux cas jusqu’au début de l’année 2012. Cependant, Google a répliqué en Avril avec la mise en place d’un filtre permettant de pénaliser ces pratiques. Dès lors, de nombreux sites ont perdu les positions préalablement acquises.

14 thoughts

  1. En effet, il s’agit du b-a-ba du référencement : des pages bien optimisées (mais pas de suroptimisation), du contenu texte adapté à l’internaute et à Google avec des synonymes notamment, un ergonomie à l’écoute des besoins du client.

    Très bon article pour les débutants.

  2. comme le dit déguiz fête et votre article c’est vraiment les bases du référencement. Le plus important dans le référencement étant les liens entrants et la bonne dose d’optimisation. Il faut trouver l’alchimie du succès qui met énormément de temps et qui est surtout sujette a des modifications par les moteurs de recherche (google en france…)

  3. Pensez vous qu’il est pénalisant de mettre dans le footer de toutes les fiches produits la description de la catégorie correspondante ?
    Cela fait du contenu, des liens intéressants mais le contenu est exactement le même sur toutes les pages.

    • Bonjour,

      Je pense qu’il est intéressant de faire un lien vers la catégorie, mais reprendre exactement la description, surtout si elle est longue (plus de 25 mots) ne présente pas un intérêt réel pour l’utilisateur.

      Bien entendu, cela ne vous exposera pas au duplicate (sauf si il n’y a pas, par ailleurs, beaucoup de texte dans la page), mais je pense que la nouvelle ligne rouge est annoncée par Matt Cuts (chef antispam chez Google) : “si ce que vous faites n’apporte pas de valeur ajoutée…”.

      Matthieu

Laissez un commentaire


*