Par Matthieu, Fondateur.

Pourquoi utiliser un gestionnaire de flux ecommerce ?

Aujourd’hui, les ecommerçants utilisent différents partenaires pour relayer leur offre : places de marchés, comparateurs de prix, réseaux sociaux, etc… Pour cela, il est nécessaire de diffuser tout ou partie de leur catalogue vers différentes plate-formes, c’est la raison d’être initiale des gestionnaires de flux : assurer la compatibilité entre les différents systèmes.

Puis les gestionnaires de flux ont évolué : ils proposent aujourd’hui de faire une sélection de produit spécifique pour chaque export, ainsi que des méthodes plus ou moins évoluées pour prendre le compte les retours et mesurer le RIO de chaque partenariat.

Les différents gestionnaires de flux ecommerce

Il existe un grand nombre d’acteurs avec chacun des spécificités : fonctionnalités plus ou moins évoluées, quantité de partenaires supportés, capacités du gestionnaire de flux (nombre de produits du catalogue) ou possibilité d’accompagnement sur la gestion des diffusions et mesure de ROI.

Interview d’Olivier Levy, fondateur de Shopping Flux

Olivier a pris quelques minutes pour répondre à nos questions, et nous présenter Shopping Flux.

202 Ecommerce : Bonjour Olivier, à quels besoins des ecommeçants répond un logiciel comme Shopping-Flux ?

Olivier Levy : Shopping Flux est un logiciel en ligne utilisé par plus de 200 ecommerçants.

Il permet de diffuser son catalogue produits de façon simple, rapide et automatique sur tous les canaux emarketing : comparateurs de prix (Google Shopping, Leguide.com, Kelkoo, …), les places de marché (eBay, Amazon, Rue Du Commerce, …) et FaceBook.

Pour un prix aux alentours de 100€/mois, les ecommerçants démultiplient leur visibilité en quelques semaines.

 202 Ecommerce : Quels conseils donnerais-tu aux ecommerçants qui vendent sur tous ces réseaux ?

Olivier Levy : Il y a en 2 principaux. D’abord, calculer la rentabilité de chaque produit sur les comparateurs de prix. Il faut bien comprendre que les comparateurs facturent les clics (en moyenne 15 centimes/clic), donc certains produits ne seront pas rentables, d’autres très rentables. A titre d’information, les clients Shopping-Flux n’envoient jamais 100% de leur catalogue, la moyenne ne dépassant pas les 30 à 40%. Le calcul de votre R.O.I est donc très important.

Le deuxième conseil, se trouve au niveau des places de marché. Là encore, un gestionnaire de flux est très important, car en plus de la facilité de déploiement de vos offres, ce dernier va gérer vos stocks et remontées de commandes. Ainsi, vos catalogues sur les places de marché seront toujours à jour et vous aurez des évaluations positives de la part de vos acheteurs. Il faut bien comprendre qu’un vendeur, sur eBay par exemple, avec de mauvaises évaluations, ne vendra presque rien sur ces réseaux, même s’il est le moins cher.

Nous avons d’ailleurs édité un livre blanc gratuit, que vous pourrez télécharger ici.

202 Ecommerce : Quels sont les acteurs sur ce marché ?

Olivier Levy : On recense presque une dizaine d’acteurs (Beezup, Neteven, Iziflux, Lengow, Sellermania…), avec des tarifications différentes, mais surtout des offres techniques plus ou moins poussées.

Nota 202 : article très intéressant du Journal du net sur le sujet.

Après nous être différenciés sur le tarif, nous nous plaçons maintenant sur le terrain de l’innovation, car c’est cela qui nous motive le plus en interne. Tout est réinvestit en R&D. Ce métier d’éditeur de logiciel me passionne, et est un nouveau challenge à relever.

 202 Ecommerce : Justement, nous connaissons ta société Blog-Ecommerce pour son expertise en SEO pour Ecommerce. Pourquoi avoir lancé une seconde société, Shopping Flux, sur la gestion de flux ?

Olivier Levy : Des raisons il y a en pleins. Et chaque jour j’en trouve une nouvelle !

Premièrement, les raisons personnelles. Ce qui est passionnant c’est le début d’une société. Quand il y a tout à faire. Shopping Flux est ma 3eme société créé, et je pense que c’est comme une drogue. Blog-Ecommerce est une société qui roule et se développe très bien. Je ne m’en occupe que très peu (suivi clients+partenariats) et mon associé gère tout. Blog-Ecommerce, même si rien n’est jamais acquis, est quasi « condamnée » au succès, pour reprendre une expression que j’aime bien. Nous avons apporté une méthodologie unique en SEO pour Ecommerce et notre équipe est parmi la meilleure de France. L’aventure Shopping Flux est donc un nouveau challenge personnel.

Mais il y aussi les raisons professionnelles : nos clients SEO nous demandaient, au bout de quelques mois, de diffuser aussi leurs produits sur les comparateurs de prix et places de marché. Nous les envoyions donc vers les sociétés que j’ai citées plus haut. Mais ces solutions étaient souvent déceptives, et j’avais une idée bien plus précise de ce que devait être un gestionnaire de flux. Nous voulions y apporter nos propres innovations car nous connaissions déjà les demandes des ecommerçants. Il nous fallait donc relever ce challenge.

J’ai eu la chance de trouver la bonne équipe par la suite, et depuis on s’éclate. Ce nouveau métier d’éditeur me passionne vraiment, Shopping Flux est à l’image de nos souhaits et le challenge est de taille.

J’utilise moi-même Shopping-Flux pour un Ecommerce que nous gérons en interne. La facilité et les innovations sont tellement surprenantes que cela nous motive à continuer la R&D. Nous recherchons d’ailleurs 1 développeur PHP sur Paris/IDF en ce moment.

202 Ecommerce : Merci Olivier pour ces infos et bonne développement de Shopping Flux !

Olivier Levy : A noter que vous pouvez tester gratuitement shopping Flux pendant un mois, il suffit de faire une demande de test sur notre site www.shopping-flux.com, nous connectons les comptes la journée même.

Merci Matthieu pour cette interview, et bonnes ventes à tous les ecommerçants.

 

9 thoughts

Laissez un commentaire


*